[INSOLITE] Une enfant à l’origine d’une plateforme de « mobilefunding »

0

Standapp fondatrice

 

À huit ans, Vivienne Harr a fait comme beaucoup d’enfants américains qui veulent gagner un peu d’argent de poche, elle a monté un petit stand de limonade. Mais après avoir vu deux enfants-esclaves à la télévision, elle a décidé d’agir contre l’esclavagisme. Vivienne a vendu des limonades tous les jours pendant 173 jours, et grâce à la couverture médiatique dont elle a pu bénéficier, elle a récolté $101 000. Suite à cela, elle a même été invitée à ouvrir la bourse de New York le jour de l’introduction de Twitter et son père a lancé une marque de limonade dont 5 % du chiffre d’affaire revient à une fondation contre l’esclavagisme.

Mais aujourd’hui, Vivienne va plus loin. À dix ans, elle lance avec les fondateurs de Twitter Jack Dorsey et Biz Stone, Standapp, une application pour mobile qui permet de lancer en quelques minutes et depuis n’importe où une campagne de financement participatif pour un projet solidaire. Ce concept est appelé par ses créateurs, le « mobilefunding« . L’objectif de cette application est de « supprimer l’écart entre le temps de la compassion et celui de l’action » a déclaré le père de Vivienne. La version bêta est aujourd’hui disponible pour IOS et Android.

 

Partager

À propos de l’auteur

Après une licence d’économie à la Sorbonne j’ai décidé de me lancer dans le journalisme. Passionné par les nouvelles technologies et après une première expérience dans un journal national, j’ai vu dans le financement participatif un moyen de concrétiser n’importe quelle bonne idée, même la plus farfelue et l’occasion de populariser l’innovation.

Répondre