[ÉDITION] Le crowdsourcing s’applique aussi à l’édition…

0

correction

Du jamais vu! Un éditeur a lancé le crowdsourcing pour la correction de manuscrits, entendez par-là la participation des internautes pour corriger les épreuves.

Généralement accomplie par un correcteur professionnel, la correction d’un manuscrit reste une tâche minutieuse et demande beaucoup d’attention et de concentration pour repérer chaque coquille. Désormais, chacun peut contribuer à améliorer un ouvrage avant qu’il ne soit publié.

Cette initiative a été prise par l’éditeur britannique Advance Editions et inspirée par le concept Wikipédia : « Nous payons évidemment toujours des professionnels pour réaliser ce travail, mais nous trouvons énormément d’expertises sur le web, bien plus que dans une seule maison d’édition », a déclaré Hector Macdonald, le fondateur de la start-up d’édition.

Le principe consiste à télécharger une première version d’un manuscrit destinée à être corrigée par les internautes. Chacun peut suggérer des améliorations du texte. Il faut cependant payer, certes à prix réduit, pour avoir accès à l’intégralité du texte. Il sera ensuite publié en version numérique et papier. Les meilleurs contributeurs seront mentionnés dans l’édition finale de l’ouvrage. Un pari gagnant pour l’éditeur. 

Partager

À propos de l’auteur

Répondre