Fes Watch U : une nouvelle montre e-ink lancée en crowdfunding

0

Le Re-Re-retour de Sony vers le crowdfunding… 

FWU

Ce n’est pas la première fois (et probablement pas la dernière) que les internautes ont pris Sony, le géant de l’électronique, en flagrant délit de crowdfunding….

Au début, la démarche semble plutôt surprenante voire un peu déplacée étant donné que ce sont souvent des start-ups et entrepreneurs qui ont recours au financement participatif, et puis finalement, on se dit : pourquoi pas, après tout?

Après la Fes Watch et la Wena Wrist, le constructeur japonais a lancé une nouvelle campagne de financement participatif pour la Fes Watch U, nouvelle déclinaison de sa montre lancée en 2014 et dont l’écran totalement souple affichait les informations grâce à une encre électronique.

A l’époque, si ce projet innovant proposé au crowdfunding ne comportait aucune trace du nom ou du logo constructeur, il était plutôt bien adapté au marché et au système du financement participatif où il a d’ailleurs été chaleureusement accueilli par les internautes.

Financée à hauteur de 17 millions de yen – soit 17 fois la somme attendue par Sony -, cette première smartwatch e-ink a été un réel succès pour la marque et cette démarche a permis au groupe d’identifier et de définir les besoins de sa cible pour ce nouveau types de produits.

Du crowdsourcing au crowdfunding, n’y aurait-il qu’un seul pas ? On se le demande puisqu’aujourd’hui Sony recommence l’expérience pour la Fes Watch U, digne héritière du modèle initial.

Disponible en pré-commande sur la plateforme First Flight et pour les marchés asiatiques seulement, ce nouveau modèle coûte entre 391 et 524 euros selon les versions. Coté nouveautés, la Fes Watch U dispose d’une autonomie pouvant aller jusqu’à 3 semaines, d’un bracelet et d’un boitier e-ink, modulables en terme de design selon les envies .

Une nouvelle fois, grâce à cette campagne en cours, la marque japonaise pourra gérer au mieux les attentes et les commandes de ses nombreux backers qui continuent à jouer le jeu.

Partager

À propos de l’auteur

Répondre