Brexit : un anglais réuni 165 000 dollars et s’attaque aux politiques

0

Plus de 5000 britanniques se sont ralliés au mouvement pour lutter contre les mensonges dans l’affaire Brexit. 

brexit

En juin dernier, le jeune Britannique Marcus J.Ball a lancé une opération de crowdfunding plutôt décalée mais engagée pour attaquer en justice les personnalités politiques qui ont menti lors de la campagne pour le référendum sur le Brexit. Nommée #BrexitJustice, sa campagne lui a permis de lever 165.000 euros ( soit 145.000 livres) auprès de plus de 5000 citoyens britanniques et rencontre un franc succès auprès de la société civile.

Même si les chances du jeune révolutionnaire de gagner sont minces en apparence, l’engouement que rencontre sa campagne est significatif et il compte bien en découdre avec les leaders du Leave dont les discours se basent sur la manipulation du public et une influence sans limites. La liste des personnes qu’il vise comprends de nombreuses célébrités locales telles que Boris Johnson, ancien maire de Londres et Ukip Nigel Farage, leader du parti conservateur qui ont tenu de nombreux propos en faveur du départ et se sont globalement rétractés après la victoire du Leave.

Conscient des erreurs et manipulations qu’il a constaté et qu’il est décidé à ne pas laisser passer, Marcus J.Ball s’est entouré d’une équipe de juristes pour lancer des actions en justice contre ces politiciens. Parmi les experts qui suivent sa cause, on retrouve le cabinet Edmunds Marshall McMahon, qui a déjà mené des procédures contre de grands groupes tels que Rolls Royce ou l’aéroport de Londres-Luton.

Au total, l’initiateur du projet estime qu’il lui faudrait atteindre la somme de 2.000.000 de livres ( soit 2,3 millions d’euros) au minimum pour se donner une chance concrète d’atteindre son objectif.

 

 

 

Partager

À propos de l’auteur

Répondre