[QUESTION] Le crowdfunding prend-il la place des banques ?

0

Banque

Le crowdfunding est une méthode de financement révolutionnaire du 21ème siècle, grâce à lui, nous pouvons recueillir des dons, mais aussi emprunter et émettre des titres. Mais ça avant, c’était le rôle des banques, non ? Le crowdfunding bouleverse radicalement le système financier et bancaire traditionnel. Depuis son émergence les particuliers arrivent à se faire financer sans l’aide d’un organisme de bancaire ou d’un organisme de crédit. Aujourd’hui, le financement participatif permet de financer une association comme une PME, et cela sans bouger de sa chaise puisque tout passe par internet. Les parties prenantes n’ont donc plus à se déplacer.

Même si en France, l’expansion reste moindre par rapport à celle visible aux Etats-Unis, le crowdfunding adopte des valeurs importantes aux yeux des investisseurs comme à ceux des lanceurs de projets : transparence, rapidité, etc. Le plus gros frein à cette expansion : le flou juridique que cette activité fait régner quant à la fiabilité ainsi qu’aux risques financiers qu’elle peut comporter. Entre les investisseurs et les porteurs de projets se trouvent les plateformes, ayant chacune leur système de financement et de « stockage » des sommes engagées. Le plus gros flou se situe d’ailleurs ici : comment ces intermédiaires exercent-elles leur activité ? Face à cette question, une réglementation désordonnée qui essaye tant bien que mal de s’adapter à cette nouvelle pratique.

Ainsi, en France le droit française tente d’élaborer une réglementation permettant à la fois au financement participatif de se développer, car qu’on se le dise cette activité économique a des effets positifs sur le croissance du pays, mais également à la fois aux organismes financiers de ne pas être laissés de côté et afin que le monopole bancaire ne disparaisse pas. Mais quoi qu’il en soit, et vous l’aurez bien compris, ce sont les bon vieux organismes bancaires qui vont devoir s’adapter au petit nouveau.

La preuve en est que de plus en plus de banques s’associent à des plateformes d’equity ou de prêt. Ce marché est devenu attractif et les établissement bancaires commencent à trouver leur bénéfice là-dedans, notamment en soutenant le développement des entreprises. Cela permet par la même occasion aux banques de mettre enfin les deux pieds dans le numérique.

Le crowdfunding, quant à lui, se ravi d’être enfin considéré comme un réel agent financier !

Partager

À propos de l’auteur

Passionnée de journalisme depuis toujours, c’est après une licence en information et communication que mon avenir s’est confirmé : je veux écrire. Après une expérience en tant que rédactrice pour une chaîne télévisée publique française, Good Morning Crowdfunding a donc été pour moi l’opportunité de découvrir l’univers des startups, tout en continuant à être du côté de la rédaction.

Répondre