« Production participative » : la traduction française officielle du crowdsourcing

3

Crowdsourcing

La Commission générale de terminologie et de néologie, assemblée composée de personnalités bénévoles dont le but est de favoriser l’enrichissement de la langue française, vient tout juste de se prononcer sur le terme de « crowdsourcing« .

Pour parler de crowdsourcing, elle invite désormais à utiliser l’expression « production participative. »

Elle en livre la définition suivante :

Production participative :

« Mode de réalisation d’un projet ou d’un produit faisant appel aux contributions d’un grand nombre de personnes, généralement des internautes.

Note :

1- On peut, par exemple, recourir à la production participative pour concevoir un logiciel ou pour élaborer une encyclopédie.

2- On trouve aussi l’expression « production collaborative ».

Équivalent étranger : crowdsourcing. »

La définition a été publiée aujourd’hui au Journal Officiel.

Une expression destinée à entrer dans l’usage ?

Pour définir le crowdfunding, la commission avait opté en mai 2013, pour l’expression « financement participatif« .

Qu’en est-il plus d’un an plus tard ? Bien que le terme de crowdfunding reste encore utilisé, force est de constater que l’expression a vite été acceptée par tous au point d’être solidement ancrée dans l’usage désormais.

En ce qui concerne l’expression de « production participative » : elle est sobre et sonne plutôt bien. Elle ne connaitra peut-être pas le même succès que le « financement participatif » mais nous lui prédisons un avenir radieux. De plus, la définition donnée permettra à tous de mieux comprendre le crowdsourcing, notion encore un peu floue pour beaucoup en raison de son sens assez large.

Connue pour ses traductions aussi farfelues qu’improbables, en atteste son « mot-dièse » pour définir le « hashtag », la Commission générale de terminologie et de néologie semble cette fois avoir vu juste en trouvant de jolies expressions seyant à ravir au crowdfunding et crowdsourcing !

Partager

À propos de l’auteur

“Après une licence de droit et quelques petits voyages autour du monde, je me suis réorienté vers le journalisme pour pouvoir me concentrer sur l’écriture. Au terme de mes études, j’ai alors rejoint l’équipe de Good Morning Crowdfunding, séduit par les valeurs véhiculées par le financement participatif, à savoir la rencontre, la solidarité et le partage.”