[PLATEFORME] Rien ne va plus pour Lending Club !

0

Nyse

La plateforme américaine de crowdfunding en prêt Lending Club est dans une mauvaise passe. La démission de son PDG Renaud Laplanche a été annoncé lundi. Selon un communiqué : « Sa démission fait suite à un examen interne d’une vente de 22 millions de dollars en prêts « near-prime » à un seul investisseur, en contravention des instructions expresses de l’investisseur (…), en mars et avril 2016« .

Le président de Lending Club, Scott Sanborn, prendra la place de Renaud Laplanche à la tête de l’entreprise avec Hans Morris en tant que président exécutif. Pour Hans Morris, il s’agit aujourd’hui de « maintenir les plus hauts niveaux de confiance avec les emprunteurs, les investisseurs, les régulateurs, les actionnaires et les employés« . Ses mots n’ont pourtant pas suffi à rassurer les investisseurs. Après la démission de Renaud Laplanche, Lending Club a enregistré une chute en Bourse de 34,37 %.

En décembre 2014, Lending Club faisait son IPO à la Bourse de Wall Street. C’était une première mondiale pour une plateforme de financement participatif. Son introduction en bourse avait été fracassante puisque la plateforme avait levé près de 870 millions de dollars contre les 700 000 millions initialement prévus. L’action avait été introduite au prix de 15 dollars au lieu de 13 et a fini à 23 dollars lors de la clôture de la séance avec un pic à 25,44 dollars ! Par la suite, Lending Club a connu une tendance généralement baissière pour aujourd’hui chuter à 4,66 dollars par action.

Les résultats financiers de la plateforme ne sont pourtant pas en cause. Lending Club à comptabilisé 4,1 millions d’euros de bénéfice au premier trimestre 2016 contre une perte de 6,4 millions d’euros l’année précédente à la même période.

Partager

À propos de l’auteur

Journaliste web Actuellement en deuxième année à l'EFJ Paris en journalisme plurimédia, je me suis dirigée vers des études de journalisme, tout naturellement, me laissant guider par mon envie d'écrire. Passionnée de musique, j'aime tout ce qui touche à la culture de près ou de loin. Ma première expérience à Good Morning Crowdfunding m'a permis de découvrir le milieu du crowdfuding, un univers riche, dynamique et sympathique.

Répondre