[SUIVI] Nouveaux rebondissements chez Lending Club

0

lending

On en finit plus de parler de Lending Club. Suite au départ de Renaud Laplanche, ancien PDG, de nombreuses révélations éclatent aux grands jours. La dernière date de mardi, et met encore et toujours en cause Renaud Laplanche.

LendingClub Corp (LC.N) accuse son fondateur et ancien directeur général, Renaud Laplanche, d’avoir emprunté au prêteur en ligne pour gonfler les volumes* de l’entreprise. Cette dernière révélation est le résultat d’une enquête interne des procédures de gestion de la société.

En effet, LendingClub aurait lancé plus tôt dans l’année une enquête sur les irrégularités de prêt sans rapport qui ont fortement poussé Laplanche vers la sortie en mai. Résultat de l’enquête, ce dernier aurait caché sa participation dans des fonds tiers qui prêtaient de l’argent via la plateforme. L’enquête a aussi révélé qu’en décembre 2009, une trentaine de prêts avaient été accordés à Renaud Laplanche et à trois membres de sa famille, pour un montant de 722 800 dollars.

D’après Lending Club, cette manœuvre visait à « faire augmenter, dans les rapports d’activité, le volume de prêts accordés ».

Il n’y a donc pas un seul jour sans que le fantôme de Renaud Laplanche vienne hanter le quotidien de Lending Club. On attend avec impatience la prochaine révélation croustillante…

*Les volumes de prêt sont une clé métrique pour les investisseurs pour déterminer la valeur des prêteurs en ligne.

Partager

À propos de l’auteur

Passionné par les nouvelles technologies et le monde du sport, je suis actuellement en première année à l'Ecole Française de Journalisme. Pour ma première expérience dans le métier, j'ai décidé de rejoindre Goodmorning Crowdfunding, média dédié à l'actualité du financement participatif. Une première expérience professionnelle inoubliable qui fut riche en émotions et en apprentissages. Une formation de qualité pour le jeune journaliste en herbe que je suis.

Répondre