Kim Dotcom et crowdfunding : une campagne pour financer un Megaupload 2.0

0

Le pirate le plus recherché des internets se lance dans une nouvelle aventure qui fait parler de lui… et en crowdfunding. 

Kim Dotcom gestures towards a camera after an interview with Reuters in Auckland January 19, 2013. Dotcom is launching his new cloud storage service "Mega" at his Dotcom Mansion in Coatsville, Auckland on Sunday.  REUTERS/Nigel Marple (NEW ZEALAND - Tags: SCIENCE TECHNOLOGY BUSINESS) - RTR3CMN9

C’est un Megaupload 2.0 que cherche à faire financer Kim Dotcom, le pirate le plus recherché par Washington. Dans une annonce récente, il dit vouloir récolter 5 millions de dollars pour relancer ses activités de téléchargement via une nouvelle plateforme qu’il voit déjà rentable passé la barre des 3 ans.

Faisant renaître son grand frère et prédécesseur de ces cendres, fermé par le FBI en 2012, le concept propose aux internautes de s’engager pour leur droit au téléchargement et intègrera de nouveaux services et fonctionnalités tels que le Bitcache, dont le principe reste flou à ce jour et ne sera expliqué qu’en janvier 2017.

Prévu pour le début de l’année prochaine, ce nouveau site de téléchargement que son fondateur souhaite lancer en utilisant le principe du financement participatif ou crowdfunding, a déjà reçu le soutien de plus de 105 investisseurs en 7 jours et capitalisé 382,816 € à ce jour.

Dans un trailer digne des plus grands films d’action, l’ancien hacker de 42 ans énonce les détails de son nouveau projet alors qu’il encourt toujours une peine de prison de 20 ans pour violation de droits d’auteur, blanchiment d’argent et association de malfaiteurs.

Ouverte le 3 octobre dernier sur la plateforme BNKToTheFuture, cette campagne réalise donc un démarrage discret qui n’empêche pourtant pas son créateur de croire au succès.

Affaire à suivre, la réponse sera dévoilée le 24 octobre prochain.

Partager

À propos de l’auteur

Répondre