L’Orangerie de Paris lève 500 000 euros et s’engage contre les jus de fruits industriels

0

Une startup de jeunes parisiens s’engagent pour la fraîcheur, les vitamines et les bons jus de fruits… 

startup

Cette startup vitaminée et pressée de vous faire du bien vient de réaliser un premier tour de table de 500 000 euros auprès de Xavier Niel via le fonds d’investissement Kima Ventures, deThierry Vandewalle et Xavier Gury de Wind Capital, de James Blouzard (Wonderbox), ainsi que Stéphane Treppoz (Sarenza).

Fondée par Félix Canto et Jean-Baptiste Bisman, la jeune pousse propose des distributeurs automatiques d’oranges fraîchement pressées dans les lieux publics. A ce jour, elle compte plus de 100 clients statisfaits et en provenance de tous horizons. Parmi eux on retrouve des grands groupes tels que Lacoste, Bouygues, Parrot ou encore la SNCF.

Forte de son succès grandissant, L’Orangerie de Paris souhaite accélérer la cadence et passer d’une installation machine par jour à une machine par heure partout dans l’héxagone. Au mois de septembre 2016 ce sont plus de 20 000 litres de jus d’orange frais qui ont coulé dans les universités, centres commerciaux et gares de France.

Engagés, ces jeunes entrepreneurs sont bien déterminés à lutter contre les 700 000 distributeurs automatiques de junk food présents en France et offrir une alternative saine et bonne pour la santé, en utilisant un produit frais et produit à l’échelle locale ou Européenne.

La somme récoltée suite à cette première levée de fonds leur permettra de développer le parc de distributeurs automatiques déjà en place, en France mais aussi à l’étranger.

 

Partager

À propos de l’auteur

Répondre