[INTERVIEW] Nicolas Debock, XAnge Private Equity « Le crowdfunding va transformer notre métier »

0

Nicolas Debock Xange Private Equity Nicolas Debock, directeur de participation chez XAnge Private Equity nous a ouvert les portes du célèbre fond d’investissement parisien.

Lors de cet entretien il a été question du regard que porte les professionnels du monde de l’investissement sur le crowdfunding mais également comment ce nouveau mode de financement peut intéragir avec les acteurs plus traditionnels.

« C’est la première fois en France que le monopole bancaire est écorné » 

Cette citation fait référence au travail de tous les acteurs du monde du financement participatif en faveur d’une réglementation spécifique pour cette nouvelle industrie. À notre micro, Nicolas Debock a souligné l’initiative des plateformes de crowdfunding pour anticiper la création de lois particulières pour encadrer la pratique. Selon lui, cette partie réglementaire est incontournable pour que le marché se développe et commence à concurrencer les acteurs plus traditionnels.

« L’equity crowdfunding va transformer notre métier »

L’avenir du métier de « capital risqueur » est une donnée très importante, Nicolas Debock nous a confié que le crowdfunding pouvait devenir une pratique complémentaire à celui des fonds d’investissements soulignant l’exemple d’Angel List qui selon lui, permet aux acteurs comme XAnge Private Equity de sourcer plus de projets.

« Le crowdfunding n’est pas totalement horizontal »

Nicolas Debock voit l’avenir du financement participatif de façon optimiste notamment grâce aux évolutions réglementaires liées au marché. Néanmoins il émet des doutes sur des modèles qui sont plus verticaux qu’horizontaux. Un modèle comme Lending Club aux États-Unis est selon lui éloigné de la base du financement participatif. En effet, la notion de « peer to peer » n’est plus totalement exacte lorsqu’il s’agit d’un investissement non pas directement dans un projet mais dans une « bulle » qui sera réattribué sur des projets différents.

Partager

À propos de l’auteur

“Après un master II entrepreneuriat, c’est en travaillant sur le financement des startups que j’ai découvert le crowdfunding. Passionné par la nouveauté et le web j’ai co-créé Good Morning Crowdfunding pour faire connaître ce marché."

Répondre