[Micro Trottoir] “Quelle branche pour financer sa campagne de crowdfunding ?”

0

Micro Trottoir Planète PME

Micro-trottoir #3

Afin de prendre la température sur l’état de la démocratisation du financement participatif en France, l’équipe de Good Morning Crowdfunding a ressorti sa caméra pour un 3ème micro-trottoir. Pour rappel, le premier avait eu lieu au Salon des Micro-Entreprises de 2013 et portait sur la question « Si je vous dis crowdfunding ?« . Nous avions pu observer que la notion de crowdfunding n’était pas encore très populaire dans l’esprit de chacun. Le deuxième micro-trottoir avait été réalisé à l’occasion du Salon des Entrepreneurs de 2014 : « Et vous, connaissez-vous le financement participatif ?« .

Pour ce troisième micro-trottoir, Good Morning Crowdfunding s’est invité au Planète PME qui se déroulait au Palais des Congrès le 19 juin dernier. L’occasion de se pencher sur un nouvel aspect du marché : Les différentes branches du crowdfunding. La question posée aux principaux interrogés :

« Quelle branche du crowdfunding choisiriez-vous pour financer une campagne ? »

Nous vous proposons de découvrir en images les réponses des interviewés :

 

Ce qui ressort de ce micro-trottoir

Le prêt et le crowdfunding en equity sont les deux modes de financement les plus populaires auprès des personnes interrogées lors de ce micro-trottoir, des résultats cohérents auprès d’un échantillon de personnes de l’écosystème entrepreneurial. Une tendance qui ne reflète cependant pas la réalité du marché. Si l’on se réfère au Baromètre 2013 du crowdfunding en France, le prêt est largement en tête avec 48 millions d’€ de récoltés, contre 20 millions pour le don et 10 millions pour l’equity.

 

L’évènement en quelques chiffres

Cette année, Planète PME c’était :

  • 9200 visiteurs
  • 150 exposants
  • 12 évènements live
  • 7 ministres dont le premier ministre Manuel Valls

 

Partager

À propos de l’auteur

“Diplômée d’un bachelor Audencia à Nantes, j’ai eu l’occasion de travailler dans l’export et le marketing avant de me découvrir un réel intérêt pour le monde créatif et l’entrepreneuriat. C’est après avoir financé un projet via une plateforme de crowdfunding que j’ai décidé d’étudier de plus près ce nouveau phénomène qui va révolutionner l’économie !”

Répondre