Celluloid angels : une plateforme pour la restauration de films cultes

0

Vous aimez les vieux films ? Eux aussi et ils le prouvent en s’engageant pour sauver les films qui ont marqué les deux dernières générations.

Cinema

Depuis le 8 juin 2016, un OVNI est entré dans la galaxie du crowdfunding. Celluloid Angels, ou la première plateforme de financement participatif qui lutte pour la restauration des films de notre patrimoine cinématographique vient de faire son entrée sur la toile.

Consacrant leur vie et leur travail aux passionnés de cinéma, ces trublions proposent de retaper à neuf des chefs d’oeuvres du genre dans la lignée des « Tontons flingueurs » de Georges Lautner, « L’Empire des sens » de Nagisa Oshima, ou encore « Le Grand Bleu » de Luc Besson.

Ce qu’il faut bien savoir, pour comprendre leur démarche, c’est que sans le processus de restauration, les films que nos parents et grands parents ont tant aimé (et qu’ils nous ont peut être transmis, aussi) n’auraient à terme pas leur place dans cette nouvelle ère du tout numérique car les bandes sur lesquels ils sont fixés s’effacent avec le temps.

De plus, le support 35mm étant délaissé avec le temps par les salles de cinéma, il devient de plus en plus difficile de trouver des intermédiaires pour diffuser ces oeuvres.

Véritables amoureux du cinéma, ils ont alors décidé de sortir de leur pellicule ces grands noms et de les faire renaître au format numérique. Visionnaires, ils poussent le bouchon jusqu’à impliquer le public dans le processus de remise à neuf, jusqu’ici réservé aux professionnels du métier.

Grâce à Celluloid Angels et par l’intermédiaire de forums privés, restaurateurs et contributeurs pourront échanger, suivre les travaux en cours. Coté bénéficiaires, ce sont les ayants droit qui vont retrouver une nouvelle forme de soutien financier grâce au second souffle donné à leurs oeuvres originales.

Pour l’instant, ce sont 15 films qui sont en lisse sur la plateforme et certains d’entre eux sont même inédits (voire jamais sortis en HD/UHD).

La plateforme espère restaurer entre 15 et 20 films durant l’année 2016, alors si vous êtes un amoureux du 7ème art, c’est le moment de vous démarquer.

 

Partager

À propos de l’auteur

Répondre