[CONSEILS] Quelles solutions offre le crowdfunding aux porteurs de projet ?

2

tirelire

Le crowdfunding est un secteur vaste. Toutes les entreprises peuvent se financer auprès des internautes. Selon l’entreprise et le type de projet que vous voulez faire financer, il s’agit surtout de choisir le type de plateforme de crowdfunding qui convient le mieux à votre projet (investissement en capital, crowdlending, don).

L’investissement

L’investissement en capital est typiquement réservé aux entreprises qui veulent ouvrir leur capital à des actionnaires pour booster leur entreprise en fort développement ou aux entreprises innovantes. Selon Bpifrance, sur 180 projets financés sur un panel de plateformes de crowdequity, entre le 30 septembre 2013 au 18 mai 2016, 38 des projets sont à vocation culturelle ou sociale, 81 à portée économique et 395 à portée environnemental. 

Pour l’investissement en capital, les investisseurs vont rechercher la rentabilité avant tout. Le business plan doit être présenté de façon transparente et précise car il va représenter la plus grande partie de votre page de campagne. Vous devez rassurer les investisseurs avec un pitch irréprochable pour qu’ils croient en votre projet. Ce sont le plus souvent des projets avec une demande de financement supérieur à 100 000 euros. 

Par exemple, le projet Wezr qui conçoit, développe et commercialise le premier capteur connecté qui corrige les prévisions météo est actuellement en campagne de financement participatif sur Sowefund à la recherche de 400 000 euros afin de finaliser le développement de la technologie en vue d’une exploitation commerciale à grande échelle comme l’optimisation de l’architecture logicielle ou encore des capteurs en vue de la production industrielle.

Pour l’investissement en royalties, cela vient plutôt en amont, dans une phase d’amorçage, pour des levées allant de 20 000 à 100 000 €. L’interêt est d’augmenter ses fonds propres sans diluer le capital, en vue d’une ouverture du capital lorsque le projet sera plus développé. 

Ces deux modes d’investissements sont complémentaires mais ne se font pas dans le même temps.

Crowdfunding en prêt ou crowlending 

Le crowdfunding en prêt (ou crowdlending) est le modèle qui se rapproche le plus du modèle bancaire. Ce type de financement convient à la plupart des typologies de projets. L’avantage de du crowdlending par rapport au prêt bancaire est la rapidité. Vous pouvez réaliser une opération en quelques jours sans passer par tous les papiers et les rendez-vous à la banque. Les prêts sont également réalisés sans garantie contrairement au prêt bancaire.

Pour le porteur de projet, les taux sont relativement élevés (4 à 10%) par rapport au prêt bancaire pour attirer un maximum de prêteur. La plupart des plateformes de prêt limitent la durée du prêt à 4 à 5 ans. Le seuil des collectes sur les plateformes agrées en tant que Conseillers en investissements participatifs (CIP) est de 1 million d’euros et va bientôt passer à 2,5 millions d’euros selon les nouvelles mesures annoncées par Emmanuel Macron lors de la troisième édition des Assises de la finance participative le 29 mars dernier.

Selon Bpifrance, sur 714 projets financés sur un panel de plateformes de crowdlending, entre le 30 septembre 2013 au 18 mai 2016, 72 des projets sont culturels ou sociales, 65 des projets sont environnementaux et 577 sont des projets économiques.

Par exemple, le projet Diafir qui développe des applications infrarouges nouvelles basée sur des optiques innovantes qui sert de base au diagnostic de maladies telle que le cancer, les hépatites ou les infections, était en campagne de crowdfunding sur GwenneG à la recherche de 150 000 euros pou l’installation d’une ligne pilote de production de verre infrarouge. Les internautes pouvaient prêter de 20 à 1 000 euros par personne physique et par projet. Le taux d’intérêt annuel était de 9,05% et la durée du prêt était de 48 mois à compter de la mise à disposition des fonds de la société.

Crowdfunding en don

Pour le don, cela consiste à faire financer son projet en échange de contreparties ou non. Une entreprise décide d’utiliser ce type de financement en recherche de fonds d’amorçage avec un système de prévente pour lancer la production. Le crowdfunding en don est utilisé pour des petits projets qui ne demandent pas de grosses sommes d’argent. Pour les jeunes entreprises c’est souvent un moyen de se crédibiliser pour un prêt bancaire complémentaire par la suite car il n’est pas toujours facile d’obtenir un prêt bancaire quand on est une jeune entreprise. Le don permet de faire ses preuves et de tester son projet auprès du grand public.

Par exemple, Perùsla marque de chaussures qui allient le look décontracté des sneakers urbaines à l’occidentale et les motifs traditionnels incas avait lancé une campagne de financement participatif sur Ulule avec un objectif de 200 préventes pour lancer la production. Ils ont finalement obtenu 1 577 pré-commandes.

Selon Bpifrance, sur 13 599 projets financés sur un panel de plateformes de don, entre le 30 septembre 2013 au 18 mai 2016, 12 694 des projets sont culturels ou sociales, 198 des projets sont environnementaux et 707 sont des projets économiques.

Que ce soit pour le crowdequity, le crowdlending ou le don, le crowdfunding est un moyen, au-delà du financement, de tester son projet, de fédérer une communauté autour du projet et de mener une campagne de communication à moindre coût pour vous faire connaître.

Partager

À propos de l’auteur

Journaliste web Actuellement en deuxième année à l'EFJ Paris en journalisme plurimédia, je me suis dirigée vers des études de journalisme, tout naturellement, me laissant guider par mon envie d'écrire. Passionnée de musique, j'aime tout ce qui touche à la culture de près ou de loin. Ma première expérience à Good Morning Crowdfunding m'a permis de découvrir le milieu du crowdfuding, un univers riche, dynamique et sympathique.

2 commentaires

  1. Pingback: Diaporamas Actualités (21/05/2016 - #vlrPhone #vlrFilter) « Galerie Photo de WhmSoft Services

Répondre