Lexique du financement participatif

Le Crowdico : le lexique pour tout comprendre du crowdfunding

Le financement participatif est un secteur en constante évolution. Dans un souci de vous apporter un peu de clarté dans cet environnement mouvant et complexe, l’équipe de Good Morning Crowdfunding vous propose ce lexique rassemblant l’ensemble termes usités dans le secteur :

 Lexique

 

Action : Fraction du capital d’une société donnant le droit à son détenteur d’accéder à l’information, d’obtenir des bénéfices sous forme de dividendes, et de voter aux assemblées. On parle aussi de titre de propriété.

Actionnaire : Personne physique ou morale détenant des actions d’une société.

ACPR – Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution : Organisme qui supervise l’activité des banques et des assurances en France. L’ACPR coopère entre autres avec l’AMF.

AFIP – Association Française de l’Investissement Participatif : Première association regroupant les acteurs du financement participatif dédié aux entreprises. Elle a vocation à promouvoir le développement du financement participatif en fonds propres, et à contribuer aux réflexions sur le renforcement de la dynamique du crowdequity.

AMF – Autorité des Marchés Financiers : institution française en charge de veiller à la bonne application des règles qui régissent le marché boursier français.

Analyse SWOT : L’analyse SWOT est un outil d’analyse stratégique des forces (Strengths) et faiblesses (Weaknesses) d’une entreprise sur un marché caractérisé par des opportunités (Opportunities) et des menaces (Threats).

Augmentation de capital : L’augmentation de capital permet d’assurer le financement de l’entreprise par l’émission de nouvelles actions.

Bilan : Le bilan d’une entreprise est une représentation à un instant t de son patrimoine, ses actifs (ce qu’elle possède) et son passif (ce qu’elle doit). Il permet notamment d’évaluer la solvabilité de l’entreprise, à l’aide d’analyses de ratios ou de la trésorerie.

Blockchain : Immense registre virtuel regroupant l’ensemble des transactions effectuées par des utilisateurs. Cette technologie est avant tout utilisée pour tracer et gérer les transactions financières.

BPI – Ban : Organisme dont l’ambition est de favoriser le développement et le financement des entreprises françaises.

Board (d’une entreprise) : Le board d’une entreprise désigne l’équipe dirigeante et/ou le conseil d’administration d’une entreprise.

Bon de caisse : Le bon de caisse est un placement à terme, effectué généralement auprès d’un établissement financier, qui se traduit par la remise d’un bon, nominatif ou un porteur. On parle de bons du Trésor quand le placement est effectué auprès de l’Etat. Au terme du placement, généralement d’un mois à cinq ans, le créancier est remboursé du nominal et perçoit en plus le montant des intérêts fixés initialement.

Business angel : Personne physique qui bénéficie d’un capital, de compétences et d’un réseau, et choisit de les mettre à disposition de jeunes sociétés pour accompagner leur développement, en contrepartie de participations au capital de la société.

Business model : Le Business Model, ou « modèle économique » en français, est un document expliquant avec précision comment l’entreprise exerce son activité, sous divers aspects, et notamment comment elle crée de la valeur.

Business plan : Le business plan est un document de prévision des activités d’une entreprise (ressources humaines, marketing, communication etc.), avec un plan financier généralement établi à N+3. C’est un moyen de planifier les actions dans le temps, et pour l’entrepreneur de fixer des objectifs quantitatifs et qualitatifs.
Il est souvent présenté à des investisseurs afin d’obtenir un financement, mais aussi pour convaincre les actionnaires et les partenaires.

Campagne : Une campagne est la période dans laquelle une entreprise est en recherche de fonds. Elle est limitée dans le temps, et a une durée moyenne de 3 à 4 mois.

Capital amorçage : Le capital amorçage représente les premiers fonds apportés à une entreprise, souvent utilisés pour les frais de Recherche et Développement, élaboration du business plan et prototype.

Capital développement : Le Capital Développement désigne l’investissement en fonds propres dans des sociétés ayant atteint une maturité et une profitabilité, et souhaitant conserver de bonnes perspectives de croissance. Il s’agit d’un segment du capital investissement.

Capital investissement : Le capital investissement désigne l’investissement en fonds propres pour financer les entreprises non cotées. En anglais, on parle de Private Equity.

Capital risque : Le capital risque désigne l’investissement en fonds propres dans des entreprises durant les premières phases de leur développement. En anglais, on parle de Venture Capital. Il s’agit d’un segment du capital investissement.

Capitaux propres : Les capitaux propres (fonds propres) d’une entreprise sont les fonds apportés par les actionnaires de l’entreprise ou mis en réserve lors d’un précédent exercice, donc qui appartiennent concrètement à l’entreprise (contrairement aux fonds prêtés à l’entreprise).

Chiffre d’affaire – CA : Le chiffre d’affaires est le total des ventes réalisées par une entreprise durant un exercice comptable. Il ne présente pas un intérêt particulier pour lui-même, mais il est utile pour comparer différentes entreprises d’un même secteur, ou pour comprendre l’évolution d’une entreprise sur une période donnée.

Closing : Le closing est la dernière étape du processus de cession de parts d’une entreprise. Il fait suite à la réalisation effective d’une levée de fonds par une entreprise, et se compose du décaissement des fonds et de la signature du contrat.

Communauté : Les communautés sont constituées de l’ensemble des membres de nos plateformes partenaires. Celles-ci interagissent entre elles, partagent et utilisent des informations en relation avec leurs centres d’intérêts ou activités professionnelles.

Community manager : Un community manager (en français gestionnaire de communauté) a pour responsabilité de communiquer sur les réseaux sociaux au nom d’une entreprise. Il a pour but de créer une communauté et de l’animer à travers la toile via des évènements, de l’information visuelle et textuelle ou des conversations directes avec les « fans/followers/membres ». Les réseaux sociaux les plus utilisés sont : Twitter, Facebook ou encore Linkedin.

Compte de cantonnement : Un compte de cantonnement est un compte sécurisé sur lequel des particuliers vont verser une somme d’argent avant regroupement au sein d’une holding pour investissement. Cela permet de réunir l’ensemble des fonds nécessaires avant la création de la holding. Le terme cantonnement désigne la saisie d’une somme d’argent en attente d’une décision.

Compte de résultat : Le compte de résultat d’une entreprise est un document qui résume les produits et les charges d’une entreprise sur une période donnée (un exercice comptable). La différence entre les produits et les charges de l’entreprise permet d’obtenir son résultat net.

Conseiller en Gestion de Patrimoine – CGP : Un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) est un professionnel de l’investissement ayant pour mission de conseiller ses clients fortunés dans l’élaboration dans le placement de leur capital.

Conseiller en Investissement ParticIpatif- CIP : Le statut de Conseiller en Investissements Participatifs (CIP) est une accréditation pour les plateformes de crowdequity. Elle justifie d’une expertise dans le métier et le domaine du financement participatif.

Contributeur : Personne qui procède à l’achat anticipé d’un bien ou service de l’entreprise en financement.

Crowdequity : Terme utilisé pour parler du financement participatif par actions. Le crowdequity est la contraction des mots anglais « crowdfunding » et « equity ».

Crowdfunding : Crowdfunding est le mot anglais pour définir le financement participatif. Il peut être traduit par « crowd » « foule » et « funding » « fonds » : financement par la foule.

Crowdlending : Terme utilisé pour parler de financement participatif par prêts. Le crowdlending est la contraction des mots anglais « crowdfunding » et « lending ».

Crowdsourcing : Le crowdsourcing est la pratique qui correspond à faire appel au grand public ou aux consommateurs pour proposer et créer des éléments de la politique marketing (choix de marque, création de slogan, création de vidéo,…) ou même pour réaliser des prestations marketing (voir crowdsourcing terrain). Dans le cadre du crowdsourcing, les « prestataires amateurs » peuvent alors être récompensés ou rémunérés.

Deal Flow : Le deal flow (flux d’affaires) est l’ensemble des propositions d’investissement reçues par une entreprise.

Défiscalisation : La défiscalisation est le terme utilisé quand on parle de réductions ou de déductions d’impôts. Elle est souvent accordée en échange d’investissement dans des entreprises.

Diversification de portefeuille : La diversification de portefeuille est une stratégie d’investissement basique qui consiste à créer un portefeuille d’actifs différents dans l’objectif de diminuer le risque lié  à l’investissement.

Dividendes : Rémunération versée aux actionnaires en échange de leur investissement au capital de l’entreprise.

Droit de préemption : Le droit de préemption est une clause souvent comprise dans les statuts des sociétés. Il consiste à dire que dans l’hypothèse où l’un des associés de l’entreprise souhaiterait céder l’intégralité de ses actions à un tiers, il aurait l’obligation d’en notifier les autres associés, qui bénéficieraient alors d’un droit de préemption leur permettant d’acquérir en priorité l’intégralité des actions cédées, selon les termes et conditions prévues par le cédant.

Due Diligence : Les due diligences désignent les vérifications effectuées par les investisseurs avant de financer une entreprise. Il s’agit notamment de s’entretenir avec l’équipe de direction, de visiter les locaux, et d’avoir accès à une vision plus précise de l’entreprise.

Economie collaborative : L’économie collaborative repose sur la mise en commun de biens, de services, de compétences, en vue de créer de la valeur en commun. Parmi les start-ups de l’économie collaborative, on retrouve notamment AirBnB, BlaBlaCar, ou encore les plateformes de financement participatif.

Economie réelle : Le terme « économie réelle » fut utilisé pour la première fois par Patrick Viveret pour désigner l’économie autre que la finance, la bourse. Par opposition à l’économie financière, l’économie réelle regroupe l’ensemble des productions de biens et services.

Ecosystème : Ensemble des acteurs issus d’un environnement commun. Il s’agit de toutes les personnes travaillant dans le même domaine d’activité ou ayant des activités complémentaires.

Effet de levier : L’effet de levier sert en comptabilité à déterminer les conséquences de l’apport de capitaux externes par rapport aux capitaux propres d’une entreprise. Cette évaluation détermine le montant maximum d’endettement acceptable pour une société, sans mettre en risque ses capitaux propres.

Elevator pitch : (littéralement : « se lancer dans l’ascenseur », parfois traduit en français par « argumentaire éclair ») est un exercice de communication orale qui consiste à se présenter et mettre en valeur son projet face à un partenaire ou investisseur potentiel, situé à un niveau hiérarchique plus élevé que soi, et dont le temps est compté. L’expression réfère à la durée, très courte, de l’intervention : il faut que l’intervention puisse se faire au cours d’un déplacement dans un ascenseur.

Émetteur : Un émetteur est une personne morale qui émet des titres financiers (actions ou obligations). En crowdfunding, ces titres sont proposés à la souscription aux investisseurs. Cette émission de titres permet à l’émetteur de renforcer ses fonds propres.

Entrepreneur : Un entrepreneur est un chef d’entreprise qui porte un projet, auquel il s’identifie en général étroitement.

Equity Gap : L’equity gap désigne le fossé de financement caractérisant la période comprise entre le moment où une start-up est juridiquement créée, et le moment où elle atteint sa maturité. Très peu d’investisseurs sont présents à cet instant de la chaîne de financement, ce qui rend difficile le développement des start-ups en France, et l’émergence de champions nationaux.

ETI : Les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) comprennent les entreprises qui ont entre 250 et 4999 salariés, avec un chiffre d’affaires ne dépassant pas les 1,5 milliards d’euros ou un total de bilan ne dépassant pas les 2 milliards d’euros.

Etude de marché : Une étude de marché est une analyse approfondie d’une industrie visant à en comprendre les enjeux, les opportunités, les menaces. Elle est indispensable à une entreprise pour s’implanter sur un nouveau marché.

Executive summary : Un executive summary (que l’on peut traduire par résumé opérationnel en français) est un résumé en deux pages du business plan, qui présente les points clés de l’entreprise, afin que les investisseurs puissent se faire une idée rapide du potentiel de l’entreprise.

FCPR (Fonds Commun de Placement à Risques) : un véhicule de placement conçu pour investir dans des sociétés non cotées.

Financement : Action par laquelle un organisme ou une personne privée fournit des fonds à une personne physique ou morale dans l’objectif de soutenir un projet.

Fintech : Contraction du mot « finance » et « technologie». Le mot Fintech désigne des entreprises développant des systèmes innovants, et repensant les services bancaires et financiers grâce à la technologie.

FIP (Fonds d’Investissement de Proximité) : Cela permet aux particuliers de profiter du dynamisme des PME « non cotées » sur le marché boursier au travers de produits d’épargne accessibles et ouvrant droit à des avantages fiscaux.

Fiscalité : La fiscalité consiste pour une administration publique à soumettre une personne physique à un impôt, une taxe, une contribution ou une cotisation sociale.

Fonds d’investissement : Organisme de détention et de placement collectif d’épargne. Les fonds investissent dans des sociétés, et se financent en émettant des titres de propriété qui représentent une part de leur portefeuille d’actions.

Fonds propres : Les fonds propres, aussi appelés capitaux propres, sont représentés en comptabilité par les ressources dont dispose une société. Les fonds propres se composent du capital social de la société, des réserves de la société, du report à nouveau correspondant aux bénéfices non-versés aux actionnaires et du résultat de l’exercice en cours.

FPF – Financement Participatif France : Financement Participatif France est une association ayant pour objet la promotion et la démocratisation du financement participatif, ainsi que la représentation de ses acteurs. L’association publie notamment chaque année un baromètre de la finance participative en France, et participe aux discussions de la commission européenne sur l’avenir du crowdfunding.

France Digitale : France Digitale est une association regroupant les acteurs de l’entrepreneuriat digital, start-up et investisseurs. Elle a pour vocation de transformer la France en terrain propice au développement des startups technologiques.

FrenchTech : La FrenchTech est un label regroupant tous les acteurs de l’écosystème des start-ups en France. L’ambition de cette initiative est de développer la dynamique collective, et de faire émerger la France parmi les startup nations.

Fan base : Ensemble des personnes du réseau social (Facebook, Twitter, LinkedIn…).

Holding : Une holding (ou société faîtière) est une société dont la vocation première est le regroupement de participations dans une ou plusieurs sociétés afin d’en assurer l’unité de direction. On parle aussi de société de portefeuille au Québec et en Belgique.

Impôt de Solidarité sur la Fortune – ISF : L’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) est l’impôt progressif prélevé sur le patrimoine des ménages au delà d’un certain seuil de capital.

Impôt sur le Revenu – IR : L’Impôt sur le Revenu (IR) est l’impôt prélevé directement sur le revenu des personnes physiques. On parle aussi d’IRPP (Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques).

Incubateur : Un incubateur d’entreprises est un organisme qui accompagne les projets de création d’entreprises, notamment en termes d’hébergement, de financement, et de conseils.

Indicateurs de prise de participation : Tableau de bord présentant l’ensemble des données clefs relatives à une levée de fonds en capital.

Indicateurs de contribution : Tableau de bord présentant l’ensemble des données clefs relatives aux ventes anticipées.

Innovation disruptive : L’innovation disruptive désigne une innovation qui révolutionne en profondeur un secteur ou une branche de l’économie, à l’image d’Uber sur le marché des taxis.

Intermédiaire en Financement Participatif – IFP : Le statut d’Intermédiaire en Financements Participatifs (IFP) est une accréditation pour les plateformes de crowdlending. Elle justifie d’une expertise dans les métiers et le domaine du financement participatif.

Introduction en Bourse : L’Introduction en Bourse désigne l’opération consistant à permettre la cotation d’actions d’une entreprise sur un marché financier. En anglais, on parle d’IPO (Initial Public Offering).

Investisseur : Un investisseur est un particulier ou une personne morale qui place des capitaux sur le marché financier, ou finance des entreprises en fonds propres.

Investisseur Institutionnel : Un investisseur institutionnel est une structure qui collecte l’épargne et la place sur les marchés financiers. Il s’agit principalement des banques, assurances et fonds de pension.

Investisseur qualifié : Un investisseur qualifié est un investisseur financier professionnel (généralement institutionnel) qui bénéficie de ce fait d’une protection moindre de la part des autorités boursières. Les investisseurs qualifiés doivent remplir certains critères, en France portant sur leur connaissance des instruments financiers, leur pratique régulière de l’investissement et la taille de leur portefeuille d’actifs financiers. Certaines opérations complexes ou pour lesquelles l’information disponible est réduite sont réservées aux investisseurs qualifiés.

Investisseur non accrédité : Une personne physique dont le revenu annuel est inférieur à 50 000 € ou qui a un patrimoine financier inférieur à 100 000€.

IPO : Initiale Public Offering, Introduction en bourse.

Levée de fonds : Une levée de fonds est un appel au financement. C’est une demande souvent faite par les entreprises afin de se développer. Une entreprise peut également effectuer une levée de fonds pour alimenter ses fonds propres.

Liquidité : Un titre est dit liquide lorsqu’il est possible de l’acheter ou le céder rapidement sans en modifier sa valeur.

Loi TEPA : La loi Travail Emploi Pouvoir d’Achat (TEPA) est un ensemble d’incitations fiscales en faveur des PME. Les particuliers peuvent en effet bénéficier de réductions d’impôt à hauteur de jusqu’à 50% de leur investissement dans la limite de 50 000 euros en soutenant des PME et TPE françaises.

Marketing Presentation : La présentation marketing d’une entreprise consiste en une quinzaine de slides présentés à l’investisseur potentiel pour le convaincre du potentiel de l’entreprise. Elle accompagne généralement l’executive summary et le business plan envoyés à l’investisseur durant une levée de fonds.

Moins-Value : Une moins-value est une perte en capital réalisée suite à la sortie de son investissement. Elle correspond à la différence négative entre le prix d’achat et le prix de cession des actions.

Obligation : Une obligation est un titre de créance cessible, représentant un emprunt, et donnant droit à des rendements sous forme de taux d’intérêt à son détenteur.

Obligation de sortie conjointe : L’obligation de sortie conjointe est une clause souvent comprise dans les statuts des sociétés. Il s’agit de dire que dès lors qu’un tiers viendrait faire une offre portant sur 100% du capital social et des droits de vote de la société, et que cette offre serait acceptée à la fois par les actionnaires détenant 51% du capital social et par le président de la société, chaque associé s’engage irrévocablement à transférer l’intégralité de ses actions à l’acquéreur pressenti, selon les termes et conditions, notamment financières, prévus dans l’offre.

ORIAS : L’ORIAS (registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance) est une association qui regroupe les organisations professionnelles de l’assurance, de la banque et des services financiers.

Pacte d’actionnaires : Le pacte d’actionnaires est un contrat passé entre les différents associés d’une société. Il a souvent un caractère confidentiel.

Pair-à-pair : de particulier à particulier.

Peer-to-peer : de particulier à particulier.

Pépinière d’entreprise : Une pépinière d’entreprises est un organisme dont l’objectif est de faciliter la création d’entreprises par un soutien technique, financier, d’hébergement ou de services.

Période de souscription : Période pendant laquelle les investisseurs peuvent rentrer au capital de l’entreprise qui a décidé de lever des fonds.

Pitch : Présentation orale résumée d’un projet, d’une entreprise ou d’une personne.

Phase d’amorçage : Elle concerne les entreprises en phase de lancement. L’objectif est de mener à bien les études de faisabilité et de prouver la viabilité du concept.

Phase de développement : Intervient après la phase d’amorçage pour des sociétés en croissance. L’objectif est de développer les produits et services, de financer les opérations marketing ou de financer le développement dans d’autres pays.

Placement : Un placement, est le fait de bloquer pendant une certaine durée un certain montant d’épargne dans une opération financière pouvant apporter un gain.

Plan financier : Un plan financier est une prévision annuelle des résultats financiers de l’entreprise, comprenant entre autres son chiffre d’affaire, ses ventes, son bénéfice, ses dettes et son bilan.

Plus-value : Gain en capital, différence positive entre le prix de vente d’un actif et son prix d’achat initial. La plus-value peut être potentielle (si elle n’est encore encaissée) ou réalisée (si elle est encaissée). La différence négative est quant à elle appelée moins-value.

PME – Petites et Moyennes Entreprises : Les Petites et Moyennes Entreprises comprennent les entreprises qui ont moins de 250 salariés, avec un chiffre d’affaires annuel inférieur à 50 millions d’euros ou un total de bilan n’excédant pas 43 millions d’euros.

PMI – Petites et Moyennes industries : Les Petites et Moyennes Industries (PMI) comprennent les industries qui ont entre 10 et 250 salariés, avec un chiffre d’affaires annuel ne dépassant pas les 50 millions d’euros.

Portefeuille d’actifs : Un portefeuille d’actifs désigne un ensemble de titres détenus par une personne morale ou physique.

Prestataire en services de paiements (PSP) : Société accréditée permettant à des tiers d’accepter des paiements en ligne (cartes bancaires ou autres). Le PSP se rémunère sur un % prélevé sur la totalité des flux monétiques transférés.

Les prestataires de services d’investissement (PSI) : Ce sont des entreprises d’investissement et des établissements de crédit ayant reçu un agrément pour fournir des services d’investissement, autres que les sociétés de gestion de portefeuille. L’exercice de chacun de ces services est soumis au respect de règles de bonne conduite et d’organisation ; après avis de l’AMF, l‘agrément est délivré par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) qui tient à jour la liste des prestataires agréés.

Prêt d’honneur : Un prêt d’honneur est un crédit accordé à des créateurs ou repreneurs d’entreprise à moyen terme (2 à 5 ans), sans garantie personnelle, et sauf exception à taux 0.

Prime d’émission : Différence entre le prix d’émission d’un titre lors d’une augmentation de capital et sa valeur nominale (valeur initiale). 

Produits dérivés : Les produits dérivés sont des instruments financiers, c’est-à-dire des contrats, qui traitent de l’échange d’autres produits : leur valeur tout comme leur substance même est dérivée d’autres produits. Ces produits sous-jacents peuvent être de différents ordres : il peut s’agir de marchandises, matières premières, comme par exemple du pétrole or de l’or. Il peut également s’agir de taux d’intérêt, d’actions, d’obligations, d’un flux financier, de la réalisation d’un événement (la température à un moment et un endroit donné par exemple) ou même de produits dérivés.
Pour faire simple, le sous-jacent d’un produit dérivé peut être tout et n’importe quoi, ce qui fait également l’attrait de ces contrats. La principale utilité des produits dérivés est de se protéger contre des risques.

Prospect : Un prospect est un client potentiel de l’entreprise. Une action de prospection consiste donc à entrer en contact avec des individus ou personnes morales qui ne sont pas encore clients de l’entreprise mais qui peuvent le devenir.

Résultat d’exploitation : Le résultat d’exploitation d’une entreprise correspond au résultat réalisé sur la seule base de l’exploitation des facteurs de production de l’entreprise. Il ne prend pas en compte l’impôt sur les sociétés, ni les résultats financiers et exceptionnels. Il permet donc de se faire une idée de la performance intrinsèque de l’entreprise.

Résultat Net : Le résultat net d’une entreprise intègre ses résultats financiers et exceptionnels, ainsi que l’impôt sur les sociétés. Il désigne le montant pouvant être partagé entre les actionnaires (sous forme de dividendes) et l’entreprise (sous forme de réserves et/ou provisions).

Risque d’illiquidité : Le risque d’illiquidité est le risque que la revente des titres ne puisse pas être réalisée au moment où on le souhaite. Ce risque intervient en particulier dans le cas d’investissement dans des sociétés non cotées, car l’investisseur peut ne pas retrouver d’acheteur à qui céder ses participations.

ROI – Retour sur investissement : ROI est un acronyme utilisé pour le terme anglais Return On Investment ou retour sur investissement en français. La notion de ROI est très présente pour mesurer la rentabilité des actions de marketing, notamment dans les domaines du marketing direct et du marketing digital où il est possible de mettre en relation de manière précise les coûts de campagne et l’activité commerciale générée.

SARL : La société à responsabilité limitée (SARL) est une société commerciale dans laquelle la responsabilité financière des associés est limitée au montant de leurs apports respectifs.  Les associés ne sont tenus au passif social que dans la limite du montant de leurs apports.

SAS – Société par Action Simplifiée : La SAS est une société de capitaux qui peut être constituée par un ou plusieurs associés, personnes physiques ou morales. Le capital est composé d’actions sans minimum légal. La moitié au moins du montant des apports en numéraire doit être libérée à la constitution, le reste dans les 5 ans. La responsabilité des associés est limitée à leurs apports. Les associés déterminent librement dans les statuts les règles d’organisation de la société.

Seuil de faisabilité : Seuil à partir duquel l’opération est réalisable par l’entrepreneur qui cherche à lever des fonds. En France, les financements récoltés doivent atteindre au minimum 75% de l’objectif préalablement déterminé.

Société intermédiaire : Une société intermédiaire (holding) est une société détenant des participations dans d’autres sociétés, qu’elle contrôle et dirige sans être en charge directement de l’exploitation.

Solvabilité : Aptitude d’une entreprise à faire face à ses engagements financiers.

Sortie de l’investissement : La sortie de l’investissement représente la cession des titres détenus par une personne morale ou physique. Elle peut donner lieu à un gain (plus-value) ou une perte (moins-value) en capital.

Sourcing : Le sourcing est un terme anglo-saxon qui désigne la recherche de fournisseurs ou de candidats. Dans le cas du financement participatif, ce terme désigne la recherche de start-up à financer.

Souscription : Une souscription est un contrat qui engage l’une des parties à verser à l’autre une somme d’argent à une date convenue, en échange d’une possibilité de rendement à une date ultérieure.

Startup : Le terme « start-up » (que l’on pourrait traduire par jeune pousse en français) désigne une jeune entreprise à fort potentiel de croissance, qui n’a pas encore fini de développer son business model, et n’est pas encore rentable.

Startup Studio : Les start-up studios sont un nouveau concept qui consiste à lancer des start-up à la chaîne, en inventant des modèles, en réalisant un casting pour trouver l’entrepreneur, et en l’accompagnant dans les volets financier, logistique et administratif. 

Statuts : Document qui définit les règles de fonctionnement d’une société, notamment dans les relations  entre les associés, entre les associés et la société, et entre la société et les tiers. Les statuts déterminent la nature juridique de l’entreprise : SA, SAS, SARL,etc.

Taux de défaut : Ratio calculant le non paiement des échéances d’un emprunt. Ce taux de défaut peut aussi se calculer par emprunt pour les prêteurs. Ainsi si trois emprunts n’ont pas été remboursés sur un total de 200 crédits, le taux de défaut est de 1,5%.

Taux d’intérêt : Le taux d’intérêt désigne la rémunération versée par l’emprunteur au prêteur dans le cas d’un crédit accordé.

Ticket : Un ticket en finance est un reçu qui résume les termes, conditions et informations de base d’un contrat commercial. Par extension, on parle de ticket d’investissement pour évoquer le montant d’un investissement. Ex : ticket minimum pour un investissement.

Titre financier : Un titre financier (ou actif financier) est un contrat permettant à son détenteur de réaliser des bénéfices en échange d’une certaine prise de risque. On distingue les titres de propriété (actions) et les titres de créance (obligations).

Titrisation : La titrisation est une technique financière qui consiste à rassembler des créances ou des actifs divers en un produit unique afin de le vendre sur les marchés financiers. On appelle ces titres des ABS (Asset-backed securities).

TPE – Très Petite Entreprise : Les très petites entreprises (TPE) sont en France une appellation des entreprises de moins de 10 salariés.

Valorisation d’entreprise : Calcul de la valeur financière de l’entreprise en fonction de ses performances passées et/ou de son potentiel de développement. Pour les jeunes sociétés, c’est avant tout l’évaluation de la capacité de l’entrepreneur à mener à bien son projet, de la concurrence, et des forces et faiblesses de l’entreprise qui est prise en compte.

Une définition ne vous semble pas claire ? Un concept n’apparait pas dans ce lexique ? N’hésitez pas à nous écrire un commentaire, votre avis compte !