[10 POINTS POUR] Maîtriser l’art du « Elevator Pitch » devant des investisseurs

0

Pour notre rubrique hebdomadaire « 10 points pour », vous trouverez des conseils, des explications, des chiffres, des infos sur des sujets aussi divers que variés en lien avec l’univers du financement participatif. Aujourd’hui, nous allons vous donner les 10 astuces pour bien maîtriser votre pitch devant des investisseurs.

elevator pitch

La semaine dernière notre « 10 points pour » présentait les 10 astuces pour bien maîtriser votre discours de présentation pour votre campagne de crowdfunding (l’article est à retrouver ici). Au-delà de votre page de campagne, vous allez être amenés à parler de votre projet en faisant une présentation orale, c’est ce qu’on appelle un pitch. Poussé à son extrême, on l’appelle « Elevator Pitch » qui consiste littéralement à « se lancer dans l’ascenseur » pour présenter et mettre en valeur son projet dans un temps restreint. Pour bien « pitcher » les investisseurs, il faut aussi convaincre mais les moyens pour y arriver sont différents que pour une présentation écrite. Vous devez impérativement maîtriser l’art oratoire pour la réussite de votre levée de fonds et pour cela pas de miracle, il faut s’entraîner !

  • Vos propos doivent s’appuyer sur une présentation Powerpoint qui doit tenir en moins de douze transparents. Ces derniers doivent eux-même ne pas être trop dense en texte. Vous pouvez réserver des slides de « back-up » en annexe pour la partie questions/réponses avec les points à développer.
  • Le support texte ne doit pas apporter l’essentiel du contenu mais c’est vous à de le faire ! Le support doit contenir les mots-clés et surtout des supports visuels et/ou vidéos… pour illustrer vos propos de façon pédagogique et pertinente.
  • Soyez concis, clair, précis et transparent. Il faut aller au but rapidement en gardant son auditoire captivé. Vous pouvez structurer votre discours en répondant à plusieurs questions : Quoi ? Pour qui ? Pourquoi ? Par qui ? Où ? Comment ? Combien ? Quand ?
  • Vous devez créer une connexion avec votre auditoire. N’hésitez pas à vous présenter et revenir sur l’histoire de votre projet.
  • Ajustez votre pitch selon le public qui est en face de vous. Le discours ne sera pas le même s’il s’agit d’un investisseur, d’un partenaire potentiel, d’un prospect ou d’un attaché de presse…
  • Un discours avec passion est un discours réussi. Il faut montrer que vous êtes passionné par votre projet. Il faut transmettre votre engouement aux autres pour produire une émotion.
  • Vous ne pourrez pas TOUT dire, il faut aller à l’essentiel pour attiser la curiosité de l’auditoire.
  • Il faut impérativement se préparer aux questions qu’on pourra vous poser et même aux questions les plus déstabilisantes.
  • Les premières minutes de votre pitch sont déterminantes. c’est au début que vous devez captiver et embarquer vos auditeurs.
  • Soyez à l’aise et n’hésitez pas à vous servir de votre langage corporel pour faire passer votre message (sans en surjouer non plus). C’est la première impression qui compte, ne l’oubliez pas ! Votre attitude doit être dynamique et impactante. Posez les mots, prenez votre temps… Respirez !
Partager

À propos de l’auteur

Journaliste web Actuellement en deuxième année à l'EFJ Paris en journalisme plurimédia, je me suis dirigée vers des études de journalisme, tout naturellement, me laissant guider par mon envie d'écrire. Passionnée de musique, j'aime tout ce qui touche à la culture de près ou de loin. Ma première expérience à Good Morning Crowdfunding m'a permis de découvrir le milieu du crowdfuding, un univers riche, dynamique et sympathique.

Répondre