[POLITIQUE] Le crowdfunding, un soutien pour Dilma Rousseff ?

0

dilma

Le Brésil, plus grand Etat de l’Amérique Latine, connu pour son importante diversité ethnique et culturelle, vient de traverser l’une des pires crises politique de son histoire.

Tout est partie d’un coup de fil téléphonique entre la Présidente Dilma Rousseff et son prédécesseur Lula. Mis sur écoute, cette conversation aura des conséquences rédhibitoires pour les principaux concernés mais aussi pour tout le peuple brésilien. Accusée par l’opposition de maquillage des comptes publics en 2014, l’année de sa réélection, et début 2015, Dilma Rousseff, présidente de gauche, a vécu les pires mois depuis son ascension au pouvoir.

Au programme, des manifestations, vague de protestations et mouvements de colère menés par des millions de Brésiliens qui ont tous un même objectif commun : la destitution de Dilma Rousseff au pouvoir. Après l’ouverture du procès, l’issue de l’affaire n’eut plus aucun doute. Le verdict, que tout le peuple brésilien attendait – presque autant que la 6ème Coupe du Monde de football – sera unanime. Sur un total de 81 sénateurs, 55 ont voté la mise en accusation de l’impopulaire dirigeante de gauche, et 22 contre. La désormais ex-présidente, est suspendue de ses fonctions par le Sénat, en attendant le jugement final des sénateurs d’ici six mois… Elle est remplacée par son vice-président, Michel Temer, qu’elle accuse de coup d’Etat parlementaire.

Aussi étonnant soit-il, deux amis de Dilma Rousseff ont lancé une campagne de crowdfunding dans le but de contrer la procédure de destitution auquel Dilma Rousseff fait actuellement l’objet. Baptisée « En route vers la démocratie – Tous pour Dilma« , l’objectif de cette campagne – menée sur catarse.me, plateforme de financement participatif – s’élève à hauteur de  500 000 réais, soit l’équivalent de 140 000 euros. L’argent récolté servira à palier les restrictions financières auxquelles Dilma Rousseff fait face – imposées par Michel Temer qui assure l’intérim -. En effet, Dilma Rousseff – première femme à occuper le poste de Présidente – se voit empêcher lutilisation des avions officiels pour se déplacer afin de défendre son mandat qui court jusqu’à 2018. Une action que ses amies ne cautionnent pas, ce qui explique le lancement de cette campagne, synonyme d’appel au soutien. En contrepartie, les donateurs auront une mention sur le site dilma.com.br et recevront une photo dédicacée en version digitale et une vidéo de remerciement.

Partager

À propos de l’auteur

Passionné par les nouvelles technologies et le monde du sport, je suis actuellement en première année à l'Ecole Française de Journalisme. Pour ma première expérience dans le métier, j'ai décidé de rejoindre Goodmorning Crowdfunding, média dédié à l'actualité du financement participatif. Une première expérience professionnelle inoubliable qui fut riche en émotions et en apprentissages. Une formation de qualité pour le jeune journaliste en herbe que je suis.

Répondre