[ENQUÊTE] La fulgurante ascension du crowdfunding en Europe

3

Crowdfunding en Europe

En quelques chiffres : 3 milliards d’euros collectés en 2014, une progression de 144%… Telle est l’évolution du marché du crowdfunding en Europe selon une étude menée par Ernst and Young et la Judge Business School de l’Université de Cambridge. Le marché du crowdfunding est en plein essor et évolue en moyenne de 150% par an en Europe. A cette vitesse, il pourrait même atteindre les 7 milliards d’euros de fonds collectés d’ici la fin 2015 !

En effet, près de 6000 PME ont utilisé le crowdfunding pour se financer en 2014, ce qui représente déjà plus du double du chiffre de 2013. Les levées de fonds sont également en augmentation de 72% par rapport à 2013, avec une préférence qui va clairement vers le prêt remboursable, en plein développement en Europe, contre un equity à la traine…

Et la France dans tout ça ? La France va devenir un « pays pionnier du financement participatif« , si l’on en croyait le Ministère de l’Economie et des Finances il y a un peu plus d’un an… Résultat : il avait raison et la France occupe aujourd’hui la 2ème place du podium du marché du crowdfunding en Europe ! Celle-ci a collecté 154 millions d’euros en 2014, chiffre qui a doublé depuis 2013. Les plateformes qui jouent un rôle important dans ce succès sont Ulule et KissKissBankBank, deux plateformes de dons. Pour Vincent Ricordeau, fondateur de KissKissBankBank, le succès du crowdfunding en France s’expliquerait comme la solution à la morosité française, la notion de communauté étant une valeur bénéfique.

Mais c’est néanmoins le Royaume-Uni qui reste le grand gagnant de cette course au crowdfunding. Car sur les 3 milliards d’euros collectés en 2014, plus de 2 milliards ont été collectés par des plateformes britanniques. C’est également le marché qui a connu la croissance la plus rapide en Europe, avec notamment une progression de 168% de la collecte de fond entre 2013 et 2014 contre 83% pour ses voisins. Mais pourquoi ? La réglementation au Royaume-Uni est en avance par rapport aux européens, le pays ayant toujours été plus favorable à ce type de financement que les autres.

Concernant le reste de l’Europe, le classement fait apparaitre ensuite respectivement et de manière bien distincte l’Allemagne, la Suède, les Pays-Bas et l’Espagne. Quant aux autres pays, ils sont bien derrière avec une différence bien marquées lorsque l’on observe les chiffres…

Partager

À propos de l’auteur

Passionnée de journalisme depuis toujours, c’est après une licence en information et communication que mon avenir s’est confirmé : je veux écrire. Après une expérience en tant que rédactrice pour une chaîne télévisée publique française, Good Morning Crowdfunding a donc été pour moi l’opportunité de découvrir l’univers des startups, tout en continuant à être du côté de la rédaction.