[JUSTICE] Quand le financement participatif résout des crimes

0

Crowdfunding DNA test

 

L’histoire commence il y a une vingtaine d’année à Indianapolis aux Etats-Unis. Carmen Vanhuss, une jeune fille de 19 ans est violée et tuée dans son appartement. Le tueur n’a jamais été retrouvé. Récemment, l’enquêteur William Carter de la police de la ville s’est re-penché sur cette enquête, pourtant close depuis des années. En effet, les techniques d’investigation ont beaucoup évolué depuis cette époque et un test ADN pourrait mener la police au meurtrier de Carmen Vanhuss.

Le problème c’est que la ville refuse de payer pour un test « non nécessaire ». En effet, l’affaire est déjà classée, et un test ADN coûte cher. L’enquêteur Carter a donc lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme GoFundMe pour financer ce test. L’objectif a été atteint en sept heures et a même été dépassé, atteignant 1 211 $. Espérons que ce test permettra de clore cette enquête définitivement.

Après le crowdsourcing, le crowdfunding va t-il devenir un outil de plus pour les enquêteurs de la police ?

Partager

À propos de l’auteur

Après une licence d’économie à la Sorbonne j’ai décidé de me lancer dans le journalisme. Passionné par les nouvelles technologies et après une première expérience dans un journal national, j’ai vu dans le financement participatif un moyen de concrétiser n’importe quelle bonne idée, même la plus farfelue et l’occasion de populariser l’innovation.

Répondre