[JESUISCHARLIE] Le crowdfunding se mobilise pour Charlie Hebdo

2

Charlie Hebdo

 

Mercredi devrait paraître le prochain numéro de Charlie Hebdo qui sera, selon sa rédaction « aussi normal que possible ». Si cela est faisable, c’est en partie grâce à tous les dons que le journal a pu recevoir depuis la tragique attaque qu’il a essuyé Mercredi 7 Janvier. Petit point sur la somme collectée.

La solidarité s’est d’abord manifestée par le nombre de nouveaux abonnements. Charlie Hebdo en comptait une dizaine de milliers. Si l’onglet « abonnement » a disparu du site internet du journal, il est encore possible de passer par des sites annexes comme ViaPresse qui a comptabilisé 16 000 nouveaux abonnements en seulement deux jours (habituellement, les nouveaux abonnés sont au nombre de 300 par an environ). Le site a d’ailleurs du mal a assumer le trafic et a annoncer renforcer ses serveurs pour rester fonctionnel. Parmi ces nouveaux abonnés, la Banque Publique d’Investissement a commandé 50 abonnements pour montrer son soutient, et on peut même compter Arnold Schwarzenegger qui a d’ailleurs invité tout le monde à faire de même sur son compte Twitter.

Ensuite, la plateforme de crowdfunding solidaire Arizuka avait ouvert une campagne de don à destination de Charlie Hebdo. Elle a collecté 14 537 € avant de fermer et de rediriger les personnes désireuses de faire un don vers la plateforme officielle JaideCharlie.fr. Cette plateforme avait déjà été utilisée lors de l’incendie criminel qui avait détruit les locaux du journal en 2011 et a été remise à jour. La somme déjà collectée sur Arizuka sera bien sûr versée à Charlie Hebdo. JaideCharlie a été monté par le fond Presse et Pluralisme qui permet de faire des dons à la presse et qui a, en plus d’avoir mis en place ce dispositif, donné 200 000 € au journal hebdomadaire. Google a également donné à hauteur de 250 000 € et le groupe de presse britannique Guardian Media Group a donné 100 000 £ (environ 130 000 €). Enfin, le ministère de la culture va débloquer un million d’euros pour « assurer la pérennité de Charlie Hebdo » selon Fleur Pellerin.

Mais les aides ne sont pas seulement financières, le groupe Médiakiosque offre une campagne d’affichage au journal et son imprimeur tirera grâcieusement un million d’exemplaire pour le numéro de mercredi prochain. Le journal Libération, habituellement proche du journal hebdomadaire, a prêté ses locaux pour que le prochain numéro puisse voir le jour (ce n’est pas la première fois, c’était déjà le cas en 2011 lors de l’incendie). Enfin, les textes de loi seront changés pour que Charlie Hebdo puisse bénéficier d’aides auxquelles il n’avait jusqu’à maintenant pas droit.

Nous espérons bien sûr tous que le journal saura relever la tête et pour rappel, il est possible de faire un don à l’adresse JaideCharlie.fr.

Partager

À propos de l’auteur

Après une licence d’économie à la Sorbonne j’ai décidé de me lancer dans le journalisme. Passionné par les nouvelles technologies et après une première expérience dans un journal national, j’ai vu dans le financement participatif un moyen de concrétiser n’importe quelle bonne idée, même la plus farfelue et l’occasion de populariser l’innovation.

2 commentaires

  1. Pingback: [ATTENTATS] L'imprimerie de Dammartin en Goële a aussi besoin du crowdfunding |

  2. Pingback: [SUIVI] Où en est l'imprimerie de Dammartin-en-Goële -

Répondre