[INSOLITE] Une campagne de crowdfunding pour racheter l’OM et rendre le club à ses supporters

1

OM

« Impossible n’est pas Marseillais : rachetons l’OM » s’enthousiasme Ghislan Foucque, co-fondateur du site Le Pot Commun et incontournable amoureux de l’Olympique de Marseille. C’est sur sa propre plateforme de cagnotte en ligne, qu’il a décidé de lancer une campagne de crowdfunding, vendredi 8 avril, pour racheter l’OM et rendre le club de football à ses supporters pour « lui rendre ses lettres de noblesse et son statut de grand club européen« . Agacé par l »évolution du club marseillais, Ghislan Foucque veut mettre en action « l’histoire d’un vieux rêve, d’une utopie » commune. Après tout « Cela fait maintenant plusieurs années que l’on que l’OM est à vendre, mais visiblement aucun repreneur sérieux (Hein Jacques…) n’a pointé le bout de son portefeuille. » s’agace-t-il.

« Je vous invite à faire d’un rêve commun, une réalité. »

Avec un objectif fixé à 60 000 000 euros, les fonds collectés ont déjà dépassé les 1 000 000 d’euros de contributions virtuelles. En effet, aucun paiement réel et aucun engagement mais simplement une promesse de don ! Il ne s’agit pas de mettre un montant astronomique mais de mettre dans la cagnotte, le montant que vous pourriez réellement débourser pour racheter votre club. « On a bloqué les dons à 1 500 euros au maximum, pour éviter les rigolos à 10, 20 ou 50 000 d’euros, ce qui fausserait tout. » a précisé Ghislan Foucque dans une interview accordée au journal France Football. Il a également indiqué, dans cette interview, qu’il avait personnellement mis 300 euros dans la cagnotte :  » Je pensais avoir dépensé une grosse somme, et finalement, c’est à peu près la moyenne que les gens investissent« .

Même si la promesse est belle, la réalité n’est pas bien loin. Si l’objectif est atteint ou même dépassé, Ghislan Foucque compte bien « faire une offre de rachat ou tout du moins, rentrer en contact avec les représentants de MLD.« 

Partager

À propos de l’auteur

Journaliste web Actuellement en deuxième année à l'EFJ Paris en journalisme plurimédia, je me suis dirigée vers des études de journalisme, tout naturellement, me laissant guider par mon envie d'écrire. Passionnée de musique, j'aime tout ce qui touche à la culture de près ou de loin. Ma première expérience à Good Morning Crowdfunding m'a permis de découvrir le milieu du crowdfuding, un univers riche, dynamique et sympathique.

Un commentaire

  1. Pingback: [SUIVI] Le rachat de l'OM par le crowdfunding, une utopie possible ? -

Répondre