[INNOVATION] Quand le crowdfunding devient finance

0

RateSetter

Rate Setter est une plateforme de prêt participatif britannique aux résultats impressionnants. En effet, depuis sa création en 2010, elle a permis à 21 000 prêteurs de gagner 15 millions de livres d’intérêts grâce à 550 millions de livres prêtées au total.

Aujourd’hui, la plateforme diversifie son offre. Elle propose maintenant à ses prêteurs de créer un plan de retraite adossé à des prêts participatifs via Rate Setter. En effet , le système de retraite anglo-saxon n’est pas solidaire, le travailleur provisionne lui-même toute sa carrière pour financer sa future retraite.

Cette nouvelle offre vous paraît compliquée ? En effet, ce genre de produit pourrait faire penser à l’un des produits bancaires dont on a beaucoup entendu parler pendant la crise financière en 2008. La dérive du crowdfunding vers ce genre de produit financier lui retire ce qui fait de ce canal de financement ce qu’il est aujourd’hui : la transparence. Alors la diversification de l’offre, oui, mais encadrée s’il vous-plaît !

Partager

À propos de l’auteur

Après une licence d’économie à la Sorbonne j’ai décidé de me lancer dans le journalisme. Passionné par les nouvelles technologies et après une première expérience dans un journal national, j’ai vu dans le financement participatif un moyen de concrétiser n’importe quelle bonne idée, même la plus farfelue et l’occasion de populariser l’innovation.

Répondre