[HISTOIRE] Une campagne de crowdfunding pour le 72ème anniversaire du Débarquement de Normandie

0

avion

En ce 6 juin 2016, nous fêtons le 72ème anniversaire du Débarquement en Normandie. Une date à marquer d’une pierre blanche. Un petit point historique s’impose.

Le débarquement en Normandie, nom de code Opération Neptune, est une opération militaire amphibie dans le cadre de la Seconde Guerre Mondiale. Les objectifs de cette opération étaient d’établir une tête de pont sur la côte normande puis y acheminer renforts et ravitaillement. Une date importante dont les citoyens ont à coeur de célébrer tous les ans. Des cérémonies ont été organisées depuis le 1er juin, et s’achèveront ce soir. 

À l’occasion du 72ème anniversaire du Débarquement en Normandie, voilà une campagne de crowdfunding qui a été lancée via la plateforme Indiegogo dans le but de rénover un avion de transport polyvalent de la Seconde Guerre Mondiale, le Douglas C-47A, plus connu sous le nom de « Whiskey 7« . Cette campagne de financement participatif a pour objectif d’atteindre le montant de 35 000 dollars, qui va permettre de rénover la partie intérieure de l’avion, véritable vétéran du Débarquement. A court terme, l’objectif est de faire participer le Whiskey 7 à une prochaine commémoration (il avait participer à la commémoration des 70 ans). Une demande effectuée par le National Warplane Museum en l’honneur de Leslie Palmer Cruise Jr, membre du 505ème régiment d’infanterie de parachutiste de la célèbre 82ème division aéroportée. Considéré comme un héros, il est le dernier parachutiste à avoir sauté du Whiskey 7.

Partager

À propos de l’auteur

Passionné par les nouvelles technologies et le monde du sport, je suis actuellement en première année à l'Ecole Française de Journalisme. Pour ma première expérience dans le métier, j'ai décidé de rejoindre Goodmorning Crowdfunding, média dédié à l'actualité du financement participatif. Une première expérience professionnelle inoubliable qui fut riche en émotions et en apprentissages. Une formation de qualité pour le jeune journaliste en herbe que je suis.

Répondre