[ENQUÊTE] Le crowdsourcing ou le renouveau de Sherlock Holmes

0

Crowdsolve

 

Paraît-il que nous sommes plus performants en collaborant que chacun dans notre coin. C’est en tout cas le postulat du crowdsourcing. En effet, une information est plus facile à trouver si chacun y met du sien, alors pourquoi ne pas utiliser ce moyen pour résoudre des enquêtes ?

Cette possibilité est déjà étudiée depuis un certains temps par les services de police, mais c’est ce que tente de faire le projet CrowdSolve. Lancé lundi sur la plateforme de crowdfunding Indiegogo, CrowdSolve permettra, si son objectif est atteint, d’avoir accès à des dossiers entiers d’enquêtes non-résolues (photos, interrogatoires, enregisrements…) et de faire sa propre petite enquête en partageant ses théories avec les autres utilisateurs.

D’un côté, c’est un bon moyen de mobiliser énormément de connaissances et de raisonnements différents, une bonne chose en somme, à ceci près que les enquêtes sont des vraies cas de meurtres, et que la dimension très « divertissement » de CrowdSolve peut avoir un côté malsain et voyeuriste. Le projet n’a d’ailleurs pas fait un départ en fanfare sur sa page de campagne, ne récoltant que 400 $ en trois jours.

Partager

À propos de l’auteur

Après une licence d’économie à la Sorbonne j’ai décidé de me lancer dans le journalisme. Passionné par les nouvelles technologies et après une première expérience dans un journal national, j’ai vu dans le financement participatif un moyen de concrétiser n’importe quelle bonne idée, même la plus farfelue et l’occasion de populariser l’innovation.

Répondre