[DÉCEPTION] Une success story Kickstarter se casse la figure

1

Ring

 

Ce n’est pas les success story qui manquent chez le géant du financement participatif Kickstarter. Ring en fait partie, ce petit anneau avait levé plus de 880 000 $ sur la plateforme. Un gadget prometteur et bourré de technologies, sensé permettre de contrôler d’un simple geste son smartphone, l’équipement de toute sa maison, et, en fait, à peu près n’importe quel appareil électronique. Sympa.

Une promesse qui a suscité l’engouement de plus de 5 000 contributeurs et même le nôtre, Ring avait fait l’objet de notre Projet du Jour du 5 Mars. Depuis, quelques jours, les premières livraisons ont commencé et le moins que l’on puisse dire, c’est que le Ring ne tient pas ses promesses. Les réactions sur les forums et les réseaux sociaux ont été vives. Premier problème, l’anneau est énorme, il tient difficilement sur un doigt et réduit très nettement la mobilité de la main, bref, il est clairement handicapant. Second problème, et non des moindres, il réagit extrêmement mal aux mouvements. Dernier problème, il ne peut marcher que si l’application est active, ce qui empêche l’usage de son smartphone pour quoi que ce soit d’autre.

Le créateur du Ring s’est péniblement défendu en répondant que si la production n’était effectivement pas parfaite, elle avait le mérite d’être là. La déception est à la hauteur des promesses non tenues. Dommage.

Partager

À propos de l’auteur

Après une licence d’économie à la Sorbonne j’ai décidé de me lancer dans le journalisme. Passionné par les nouvelles technologies et après une première expérience dans un journal national, j’ai vu dans le financement participatif un moyen de concrétiser n’importe quelle bonne idée, même la plus farfelue et l’occasion de populariser l’innovation.

Un commentaire

  1. Pingback: [SUIVI] Le Ring, objet de nombreuses critiques, tente de corriger le tir |

Répondre