Crowdfunding : le suivi des projets financés trop peu mis en avant

1

Ce formidable outil de financement qu’est le crowdfunding a permis à des millions de projets de voir le jour. Sans ces collectes de fonds, beaucoup d’idées, de concepts novateurs et de super initiatives seraient restées au placard.

Dans la lumière, la partie de campagne de financement est aujourd’hui la seule chose que l’on pourrait retenir d’une utilisation du crowdfunding. Mais que se passe-t-il après que les fonds soient collectés ? Comment le projet évolue ?

Suivi projet crowdfunding

Des informations souvent réservées au contributeurs 

Lorsqu’il s’agit du don contre don, le contributeur reçoit une contrepartie en échange d’un financement. Une fois cette contrepartie reçue que se passe-t-il ? Le porteur de projet a bien évidemment tout intérêt à garder contact avec cette communauté « financeur »de la campagne de crowdfunding. Dans les faits on constate effectivement que le lien n’est pas rompu dés lors que la collecte de fonds est terminée mais qu’en est-il pour le grand public ?

Les projets à très forte visibilité (record de montant collecté, projets soutenus par des personnalités ou des entreprises mondialement connues) sont suivis car ils représentent selon les médias un reflet de la réalité du marché du financement participatif.

En réalité ce qui fait la force de cette industrie c’est bel et bien la présence de millions de petits projets qui une fois la campagne terminée ont du mal à communiquer sur ce que le crowdfunding leur a apporté. Il manque cruellement un retour des porteurs de projets sur l’apport de cette nouvelle source de financement.

Des solutions ?

La solution peut provenir des plateformes de crowdfunding. En dédiant un espace réservé aux suivis des projets financés le grand public pourrait quantifier l’impact que peut avoir le financement participatif sur les projets qui nous entourent. De ce fait, il serait plus facile d’inscrire ce phénomène comme étant une vraie alternative aux sources de financements traditionnels.

Il est évident que la jeunesse de cette industrie doit être prise en compte, il est fort probable que nous ayons de plus en plus de retour sur l’impact que peut avoir ce nouveau financement. Ne soyons donc pas trop exigeant et tachons d’être patient…

Partager

À propos de l’auteur

“Après un master II entrepreneuriat, c’est en travaillant sur le financement des startups que j’ai découvert le crowdfunding. Passionné par la nouveauté et le web j’ai co-créé Good Morning Crowdfunding pour faire connaître ce marché."

Un commentaire

  1. Pingback: Crowdfunding : le suivi des projets financés trop peu mis en avant | Le blog de l'Iffres

Répondre