BNP Paribas étend son programme blockchain au crowdfunding

0

D’ici la fin de l’année, BNP Paribas souhaite renforcer sa plateforme blockchain pour simplifier la création de titres pour les entreprises non cotées. 

blockchain

Dans le cadre de ce projet, la BNP Paribas, s’associe à Lendosphère, Enerfip et Lumo, trois grands noms de l’énergie renouvelable et du crowdfunding pour concevoir une plateforme utilisant la technologie blockchain.

A travers son service Securities Services, le groupe souhaite mettre en place un registre qui enregistrera des minibons témoins de toutes les transactions et changements de propriété en ligne pour permettre aux PME à capitaux privés d’émettre des tickets via des plateformes de financement participatif.

Récemment créés, ces minibons sont un nouveau type de bons de caisse et peuvent être échangés sur des plateformes de crowdfunding. Ils sont émis en échange d’un prêt et BNP Paribas assure que leur utilisation permettra de sécuriser et simplifier les transactions sur le réseau.

Ce partenariat, quant à lui, fait suite à l’annonce passée par BNP Paribas Securities Services au mois d’avril passé et explicitant la création d’un projet de plateforme qui permettrait aux entreprises non cotées d’émettre des actions sur le marché primaire et de laisser la possibilité aux investisseurs d’accéder au marché secondaire grâce à la technologie blockchain.

« La technologie blockchain est particulièrement adaptée aux besoins de levées de fonds des entreprises non cotées car les volumes des transactions sont généralement plus faibles que pour les sociétés cotées. Cette technologie pourrait en outre permettre une standardisation des processus dans la gestion du cycle de vie des minibons », a expliqué Marc Younes, responsable business management au sein du Innovation & Digital Lab de BNP Paribas Securities Services.

 

 

 

 

 

Partager

À propos de l’auteur

Répondre