[ART] Le crowdfunding au secours de la fondation Vasarely

0

Vasarely Majus

La fondation Vasarely à Aix-en-Provence a lancé une campagne de financement participatif dans le but de commanditer la restauration d’une oeuvre monumentale de l’artiste, « Majus« . La campagne a commencé mardi 30 septembre sur la plateforme MyMajorCompany et a déjà récolté 2860 € sur les 5000 € demandés.

Généralement connu comme le « Pape de l’art optique » (Op Art), Victor Vasarely (1906-1997), est considéré comme un artiste multi-facettes. Son art touche aussi bien au domaine du graphisme, de la sculpture et de l’architecture. En 1976, souhaitant faire découvrir son œuvre et ses théories au grand public, il crée la fondation Vasarely à Aix-en-Provence au Centre Architectonique, imaginée comme une oeuvre de l’artiste. La fondation est à la fois un centre d’expérimentation et de recherche. Le site a été classé Monument Historique le 14 janvier 2013. 

« Majus » (1967-1968) fait partie des 44 installations architectoniques présentées à la fondation Vasarely. L’oeuvre marque l’avènement de la période « folklore planétaire » qui se caractérise par une explosion de couleurs. Divisée en 500 carrés colorés, cette œuvre a été réalisée à partir de l' »Alphabet plastique » de Vasarely, composé de 220 nuances de couleurs issues du jaune, du bleu, du rouge, du violet et du vert, ainsi que de 12 couleurs « sauvages » et de 6 couleurs métalliques. Les installations architectoniques ont été réalisées à partir de matériaux très divers : plâtre, staff, aluminium anodisé, émaux de Briare, céramique de Delft, carton sérigraphié, tapisseries d’Aubusson et savonneries des Gobelins, verre sérigraphié… Pour la réalisation de ces « Intégrations », l’artiste a sollicité le travail d’artisans locaux comme de grandes sociétés et manufactures françaises ou étrangères. Depuis février 2013, une importante opération de rénovation a été entreprise afin de rendre aux intégrations architectoniques tout leur éclat d’origine.

Les frais de rénovation s’élèvent à 25 000 € dont une partie sera financée par les crowdfunders qui pourront notamment bénéficier d’une réduction fiscale (à hauteur de 66 % du don). Les fonds récoltés grâce à la campagne de financement participatif permettront de couvrir les frais de rénovation des oeuvres, notamment la consolidation et le nettoyage de son support, et serviront à l’achat de matériel permettant d’accéder à l’oeuvre à plus de 5 mètres de hauteur.

Pierre Vasarely, le président de la fondation, a annoncé dans un communiqué de presse : « Nous avons 75 jours devant nous pour atteindre et dépasser notre premier objectif de 5 000 €, nécessaires au lancement des travaux qui rendront à « Majus« ,  576 cm x 576 cm,  tout son éclat. L’opération pourra être finalisée avec succès avec 25 000 € ».

 

 

Partager

À propos de l’auteur

Répondre