[10 POINTS POUR] réussir la communication de sa campagne de crowdfunding sur les réseaux sociaux

1

Pour notre rubrique hebdomadaire « 10 points pour », fraîchement lancée, vous trouverez des conseils, des explications, des chiffres, des infos sur des sujets aussi divers que variés en lien avec l’univers du financement participatif. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la communication de votre campagne sur les réseaux sociaux. À l’heure où les réseaux sociaux prennent de plus en plus de place dans le quotidien de tous les Français, voici les conseils à prendre en compte pour réussir sa communication avant, pendant et après votre campagne de  crowdfunding

Social media réseaux sociaux

  • Il faut, tout d’abord, OSER s’adresser à tous ces contacts, même s’il est toujours difficile de demander de l’argent à ses proches et encore plus à ses cercles étendus.
  • Les réseaux sociaux vont vous permettre de créer et fédérer une communauté autour de votre projet. En mobilisant votre entourage, vous pouvez mesurer votre probabilité de succès. Il faut savoir que 50 à 70 % du montant levé à la fin d’une campagne de crowdfunding vient du premier cercle.
  • Sur Kickstarter, 50 % des investissements viennent du réseau et avoir 1 000 amis multiplie par quatre vos chances d’atteindre votre objectif de campagne. Sur KissKissBankBank, 75 % des investissements viennent du réseau.
  • Utiliser tous les moyens de communication à votre porté.  il est indispensable d’avoir une page entreprise au moins sur Twitter et Facebook afin de toucher le grand public, et LinkedIn pour les investisseurs potentiels.
  • L’utilisation d’Instagram, Google + Pinterest et Youtube est également un plus. N’oubliez pas qu’envoyer un mail marche très bien aussi !
  • Grâce aux réseaux sociaux, vous pourrez facilement contacter et solliciter des organisations, des internautes afin qu’ils contribuent ou communiquent sur votre projet. Il est important de noter que les personnes qui vous suivent pendant votre campagne vous suivront également après votre appel aux dons et constitueront des futurs clients.
  • Les réseaux sociaux doivent être impérativement actifs et alimentés avant le lancement officiel de votre campagne de financement participatif. Alimenter au moins une fois par jour vos pages sur les réseaux sociaux. Pour diversifier votre contenu, soyez créatif ! Cela peut se traduire par des photos, des vidéos exclusives sur votre projet.. il ne faut pas que votre auditoire s’ennuie.
  • Créer de l’interaction avec les personnes qui vous suivent, les potentiels partenaires et autres médias. Il faut absolument investir la communauté dans votre projet de campagne.
  • Un post avec une photo a moins de chance d’être noyé dans la masse des fils d’actualité et a plus de chance d’être liké, puis partagé. C’est encore plus le cas sur Twitter où les tweets avec photo sont deux fois plus retweetés que la moyenne.
  • Avoir une vidéo de présentation est quasiment obligatoire. Cela permet aux potentiels crowdfunders d’avoir confiance en vous. Attention, les vidéos de mauvaises qualités ne sont pas efficaces ! Une vidéo est aussi source de partages sur les réseaux sociaux, une bonne vidéo sera donc potentiellement bien relayée sur Facebook, Twitter, Google+ et autres.
Partager

À propos de l’auteur

Journaliste web Actuellement en deuxième année à l'EFJ Paris en journalisme plurimédia, je me suis dirigée vers des études de journalisme, tout naturellement, me laissant guider par mon envie d'écrire. Passionnée de musique, j'aime tout ce qui touche à la culture de près ou de loin. Ma première expérience à Good Morning Crowdfunding m'a permis de découvrir le milieu du crowdfuding, un univers riche, dynamique et sympathique.

Un commentaire

  1. Pingback: Comportement de la courbe de financement d’une campagne de crowdfunding - Vertical Crowdfunding

Répondre