[CONSEIL] L’importance des réseaux sociaux pendant une campagne de crowdfunding

3

social-media

Ces dernières années, les réseaux sociaux ont pris une place importante dans nos vies et sont devenus un outil de communication indispensable pour les entreprises. Le nombre des utilisateurs ne cessent de croitre et on voit régulièrement apparaître de nouveaux sites. Pour réussir à atteindre son objectif de campagne et ainsi réaliser son projet, il est important de se faire connaître et de mobiliser un public cible prêt à investir et croire en son entreprise. Pour cela, il faut est indispensable d’être présent et actif sur les réseaux sociaux avant, pendant et après sa campagne. Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à réussir votre campagne de financement participatif en utilisant les réseaux sociaux.

 

Panel des réseaux sociaux les plus importants en quelques chiffres : 

Facebook

  • 1,49 milliard d’utilisateurs actifs mensuels
  • 24 millions d’utilisateurs en France
  • Réseau social numéro 1 dans 128 pays en 2014
  • 48% des 18-34 ans se connectent sur Facebook sur réveil
  • 4,75 milliards de contenus partagés par jour
  • 4100 statuts partagés par seconde
  • 50 millions de pages fan

Instagram

  • 300 millions d’utilisateurs actifs
  • 30 milliards de photos publiées
  • 70 millions de photos partagées par jour
  • 2,5 millions de « like » par jour
  • 46% des utilisateurs suivent des marques
  • 70% des utilisateurs français y vont au moins 1 fois par jour
  • 58% des utilisateurs ont déjà eu envie d’acheter un produit après l’avoir vu sur une photo partagée par un ami

Google+

  • 359 millions d’utilisateurs actifs par mois, 540 millions si l’on compte les connexions via Gmail
  • 1,5 millions de photos partagées par semaine
  • 70% des entreprises du Top100 Interbrands l’utilisent
  • 42% des utilisateurs s’en servent pour interagir avec des entreprises

Twitter

  • 304 millions d’utilisateurs actifs mensuels
  • 2,3 millions d’utilisateurs en France
  • Environ 100 millions d’utilisateurs actifs quotidien
  • 300 milliards de tweets envoyés depuis sa création en mars 2006
  • 500 millions de tweets envoyés chaque jour
  • Les tweets avec photo sont deux fois plus retweetés que la moyenne
  • 47% des membres de Twitter suivent des marques
  • 1 million de sites intègrent des tweets

Pinterest

  • 100 millions d’utilisateurs
  • 14 millions d’articles sont épinglés chaque jour
  • 2/3 des publications épinglés viennent de sites d’entreprises
  • 85% des utilisateurs sont des femmes

Youtube

  • 1 milliard d’utilisateurs actifs mensuels
  • 4 milliards de vue par jour
  • 2,7 millions de visiteurs uniques par jour en France sur la page d’accueil
  • les utilisateurs font plus de recherches via YouTube que la somme des utilisateurs de Bing et Yahoo
  • 60% des visionnages se font à l’extérieur, via des players embarqués

LinkedIn

  • 380 millions de personnes inscrites
  • 10 millions d’inscrits en France
  • 97 millions d’utilisateurs actifs mensuels
  • 2 nouveaux membres chaque seconde
  • 79% des utilisateurs ont plus de 34 ans

Vous l’aurez compris, une grande partie du temps passé sur internet est consacrée aux réseaux sociaux et le nombre de ses utilisateurs est une source importante de clients potentiels. Avant de créer une campagne de crowdfunding, il est donc indispensable d’avoir une page entreprise au moins sur Twitter et Facebook pour toucher le grand public, et LinkedIn pour les investisseurs potentiels.

Pour faire connaître et liker vos pages sur les différents réseaux sociaux, commencez par inviter vos amis, votre famille et vos contacts, (n’oubliez pas que c’est votre premier réseau). N’hésitez pas à leur demander de partager vos actualités et vos pages auprès de leurs propres contacts pour agrandir rapidement votre communauté.

Une fois la page créée, il faut être actif régulièrement et ne pas hésiter à impliquer les gens. De cette manière, ils ne se sentiront pas simplement comme des investisseurs ou des clients, mais réellement acteurs du projet. Voici quelques conseils pour mobiliser et agrandir votre communauté :

  • Les photos : Un post avec une photo a moins de chance d’être noyé dans la masse des fils d’actualité et a plus de chance d’être liké, puis partagé. Par exemple, si vous faites une campagne pour ouvrir une pâtisserie, postez des photos de la boutique que vous avez prévu d’acheter/louer, de vos gâteaux en préparation, d’une part à l’heure du goûter avec une tasse de thé. N’hésitez pas à mettre en scène vos produits et vous avec. Cela donne une dimension humaine à votre entreprise.
  • Investir la communauté dans la campagne : Demandez son avis au public sur une de vos réalisations, sur la boutique choisie, sur les couleurs de vos produits, les remercier à chaque pallier atteint avec succès, faire des décomptes de jours avant le début de la campagne et avant la dead line, leur demander ce qu’ils aimeraient vous voir apporter en plus, leurs envies pour la suite, etc.. Toutes ces petites choses vont vous permettre de générer des commentaires, des likes mais aussi des partages de vos actualités. Grâce à ça, ils vont se sentir vraiment investis dans l’avancement de votre projet. Et il ne faut pas oublier que plus un post est commenté et liké, plus sa visibilité augmente. Vous aurez plus de chance d’apparaître dans les fils d’actualité de vos membres et des amis de vos fans qui ne vous suivent pas.
  • La fréquence : Une page qui n’est pas active régulièrement va petit à petit disparaitre du fil d’actualité des utilisateurs. Pour améliorer votre visibilité et s’assurer que vos fans voient vos posts, il est donc primordial de partager du contenu au moins une fois par jour. N’oubliez pas que les utilisateurs des réseaux sociaux suivent de très nombreuses marques et qu’il est donc facile de sortir de leur esprit. Vous partez en week-end en Bretagne ? Emmenez votre produit avec vous, mettez le en scène pour le prendre en photo, et partagez-la avec un statut du genre « Aujourd’hui, [nom de votre marque ou produit]est parti à la rencontre de son public breton ».
  • La vidéo : Quel que soit le sujet de votre campagne de financement participatif, avoir une vidéo de présentation est quasiment obligatoire. Voir le produit en action, voir ou entendre l’entrepreneur présenter son projet, comprendre ce que vous faites permet aux potentiels crowdfunders d’avoir confiance en vous. D’une part, car les arnaques sont de plus en plus fréquentes et mettre un visage sur un projet et/ou voir le produit autrement que sur une photo (qui peut avoir été piqué sur internet) est rassurant pour l’investisseur. D’autre part, face au nombre de projets présents sur les différentes plateformes, rares sont les personnes qui vont prendre le temps de lire toute la page de votre projet. En tombant sur une vidéo, le visiteur sera plus enclin à découvrir ce que vous faites. Mais attention, les vidéos de mauvaises qualités ne servent pas vos intérêts ! Mieux vaut pas de vidéo du tout qu’une vidéo qui montre un manque de professionnalisme.
    Une vidéo est aussi source de partages sur les réseaux sociaux, une bonne vidéo sera donc potentiellement bien relayée sur Facebook, Twitter, Google+ et cie.

Les réseaux sociaux sont nombreux et permettent une communication facile et gratuite, ouverte sur le monde entier. Cela vous prendra beaucoup de temps avant, pendant et après votre campagne de crowdfunding, mais rassurera les investisseurs potentiels (un projet sans page Facebook ou Twitter n’inspire pas forcément confiance). De plus, c’est un moyen simple et efficace pour mobiliser vos réseaux personnels et professionnels qui seront vos premiers fans et clients.

Partager

À propos de l’auteur

3 commentaires

  1. Pingback: Les réseaux sociaux pendant une campagne de crowdfunding

  2. Pingback: [CONSEIL] Les différents réseaux à mobiliser pour réussir sa campagne de crowdfunding -

  3. Pingback: Nos 4 packs d'accompagnement en crowdfunding

Répondre