TOP 8 des conseils pour faire une entrée remarquée dans le crowdfunding

0

crowdfunding

Aujourd’hui le financement participatif est en pleine effervescence, tous les secteurs d’activités sont concernés. Selon le baromètre KPMG le crowdfunding est devenu le mode de financement le plus ancré et populaire, avec 2.6 millions de financeurs en France. « Ce mode de financement est de plus en plus populaire chez les Français. C’est d’autant plus important qu’en parallèle, nous observons une chute des actionnaires individuels passés de 7 à 3 millions en 10 ans. », Explique Fabrice Odent, Associé KPMG.

La particularité du financement participatif ? L’âge moyen des financeurs, contrairement aux financeurs traditionnels, ils sont en général plus jeunes. Près de la moitié des financeurs par don ont moins de 34 ans, et concernant les financeurs par prêt ils sont 1/3 à avoir entre 18-34ans

« Dans l’ensemble, l’âge moyen demeure très inférieur à celui des financeurs de produits financiers traditionnels : accessibles, 100 % digitaux, ces projets parlent aux générations les plus jeunes qui ont grandi avec Internet. » explique Mikaël Ptachek, Senior Manager KPMG, spécialiste Fintech.

 

KPMG

 

Il est important pour vous investisseurs et entrepreneurs de bien vous familiarisez avec l’environnement. En effet suite à son développement, le financement participatif ressemble à un vrai labyrinthe avec l’augmentation du nombre de plateformes. Prêtez l’oeil et vous verrez que chaque plateforme est spécialisée dans un domaine, il vous sera ainsi plus simple d’aboutir à votre recherche. Afin de vous aiguiller dans vos recherches, voici quelques noms de plateformes : Si vous, êtes intéressés par les startups innovantes, Sowefund est la plateforme qui saura répondre à vos attentes. Investir dans des petites entreprises est votre crédo, alors rendez vous auprès de Crédit.fr et pour les PME vers Wesharebonds. Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive, nous vous laissons la liberté d’effectuer vos recherches pour trouver celle qui vous correspondra le mieux.

Aujourd’hui nous vous donnons nos TOP conseils, côté investisseur et côté entrepreneur, afin d’appréhender au mieux ce marché : 

Du coté des investisseurs :

1# Attention aux sites malveillants

Comme dans tous domaines, le crowdfunding passant par internet, il faut donc se méfier et s’assurer de l’existence de la plateforme et du projet. Petite astuce, rendez vous sur le site de l’Orias, le registre des professions financières réglementées. Car depuis 2014, la France encadre ce nouveau mode de financement afin d’encourager l’innovation et les investisseurs en tentant de repousser les sites frauduleux.

Point essentiel, lorsque vous investissez, lisez attentivement votre contrat et prenez le temps de le comprendre avant de signer. Prenez un moment pour lire l’alignement de vos intérêts avec ceux des autres investisseurs et de la plateforme.

De même, faites attention aux plateformes qui ne proposent des projets que très rarement. Certes il n’est pas conseillé d’être envahi par les dossiers, cependant si une plateforme propose peu de projets, cela doit vous inciter à rester vigilant et à vous renseigner.

2# Investissez à petite doses

– Une fois votre choix établi quant au type de financement et au domaine de l’entreprise,, deux règles d’or sont à retenir afin d’investir dans les meilleures conditions :

– Ne dépassez pas 5 à 7% de votre patrimoine financier.

« Ensuite, au sein de cette poche, si vous prêtez 1 000 euros, mieux vaut opter pour dix fois 100 euros que deux fois 500 euros. Vous répartirez ainsi vos risques : sectoriels, géographiques ou selon la nature du projet » détaille le journal Le Revenu.

3# Profitez-en pour vous diversifier

Deux secteurs profitent de l’expansion du crowdfunding en créant des plateformes spécialisées : les énergies renouvelables (Lumo, Lendosphere, etc.) et l’immobilier (Lymo, Crowdfundingimmo).

Ces projets vous proposent de financer des constructions, avec des taux de rendement atteignant 12% par an et pour une durée d’engagement de 18 mois le plus souvent.

Du coté des entrepreneurs :

1# Bien choisir sa plateforme

De nombreuses plateformes existent, il faut donc savoir choisir celle qui correspondra le mieux à votre projet. Avant de commencer vos recherches, posez vous tout d’abord ces questions :

– Quel type de financement je souhaite utiliser : don, prêt ou investissement ?

– Quelle est la nature de mon projet ?

– Quel est le niveau de réussite des projets similaires au votre sur la plateforme ?

– La plateforme est-elle connue ?

2# Pré-visualiser le coût du lancement de votre campagne

Une campagne de financement participatif nécessite un budget conséquent : réalisation de vidéo, de photos, etc. Ces contenus digitaux seront un coût à ne pas négliger avant de vous lancer.
De plus, selon votre choix de plateforme et de financement, des frais juridiques et d’audit seront à prévoir.
3# Préparez votre campagne avant son lancement
Avant de lancer votre campagne de financement, pensez à alerter votre réseau : vidéos, e-mails, matériel promotionnel… Faites parler de vous avant même d’avoir lancé votre campagne !

4# Storytelling et contre-parties

N’oubliez pas, le but de votre campagne est de faire rêver votre audience et d’attirer l’attention : ne négligez pas votre storytelling, explicitez votre projet, vendez du rêve !

Ne négligez pas les contre-parties non plus. En effet, le don offre la possibilité d’offrir aux contributeurs une récompense. Alors réfléchissez bien afin d’inciter un maximum d’internautes à contribuer !

BONUS# Le conseil le plus important 😉

Comme l’a très bien expliqué le journal Le Revenu : « Si vous peinez à obtenir toutes ces informations, rendez-vous sur les forums (…), tels que : goodmorningcrowdfunding.com« 

Et oui, n’oubliez jamais que Good Morning Crowdfunding vous permet de ne rien louper de l’actualité de financement participatif.

logo-gmcf

Partager

À propos de l’auteur

Actuellement en troisième année à l'EIML Paris en marketing et communication. Pour ma première expérience en communication, j'ai rejoint Good Morning Crowdfunding, un média dédié à l'actualité du financement participatif. Cet univers me permets de découvrir le milieu du crowdfunding, un univers riche et dynamique.

Répondre