[POLITIQUE] Lessig finance un Super PAC pour la démocratie via le crowdfunding

0

Larry Lessig lance une sorte campagne de crowdfunding pour financer son Super PAC pour la démocratie

 

C’est quoi un « Super PAC » ?

L’expression vient des Etats-Unis. Par « PAC » entendez « Political Action Commitee », qui est le nom d’une organisation privée qui a pour but d’aider ou de gêner des élus, ainsi que d’encourager ou de dissuader l’adoption de certaines lois. Le statut de Comité d’Action Politique est attribué à une organisation dans le cas où elle reçoit des dons ou si elle effectue des dépenses au-delà de 1 000 dollars afin d’influencer une élection fédérale.

Il existe cependant des comités d’action politique qui fonctionnent indépendamment des partis politiques et des candidats aux élections. C’est ce que l’on appelle des Super PAC. Ils permettent de financer des candidats avec des fonds quasi-illimités en montant des campagnes de dénigrement à très grande échelle. 

 

Qui est Larry Lessig ?

Le professeur d’Harvard Larry Lessig est un ami du militant Aaron Swartz et un fin défenseur de la neutralité et de la lutte contre la corruption. L’hiver dernier, il était à la tête de la Rebellion du New Hampshire, militant pour le problème de corruption au sein des gouvernements. Il a également rejoint le mouvement de « Marche pour la Démocratie« , une marche à travers l’état de Californie contre la ploutocratie instaurée dans les gouvernements américains.

 

Le Super PAC de Lessig

Larry Lessig ne lâche rien et lance une campagne de crowdfunding pour financer son Super PAC. Grâce à cette campagne, il espère récolter assez d’argent pour écarter les crapules qui dirigent le Congrès en se remplissant les poches. Son objectif : atteindre les 12 millions de dollars d’ici à Novembre afin de mettre à la porte quelques législateurs qui ont un rapport malsain à l’argent et essayer de changer les choses pour les prochaines élections de 2016.

Ce Super PAC a été lancé sur le site Mayday, une plateforme de crowdfunding dans l’esprit de Kickstarter ou Indiegogo, permettant aux gens de lutter contre la corruption et pour la démocratie. Sur le site, Lessig explique que cet argent permettra de lancer des réformes et de mettre en place des législateurs qui défendront la politique publique nécessaire pour l’abolition de la mainmise des gros sous dans le système politique actuel.

 

2 questions à Larry Lessig

Propos recueillis par le magazine VICE

  • Quelle est l’influence de l’argent en politique ?

L’influence qu’à l’argent sur le monde politique est des plus mauvaises dans le sens où la notion d’argent empêche le gouvernement de bien fonctionner. Pour Lessig, pour comprendre le problème actuel à Washington, il faut remonter en 1995, quand la révolution républicaine a mis fin à 40 années de majorité démocrate. Les républicains ont commencé à récolter de l’argent pour leur campagne afin de garder le contrôle et les démocrates ont décidé de contrer cela en récoltant à leur tour de l’argent pour reprendre le pouvoir. Et c’est ainsi que s’est instauré le système compétitif qui est toujours présent aujourd’hui.

Pour Lessig, si vous être de droite, vous voulez que le gouvernement réduise les taxes et la taille du gouvernement, mais ça n’arrivera jamais tant que les campagnes seront financées comme elles le sont aujourd’hui. Si vous êtes de gauche, vous voulez la sécurité sociale et de nouvelles législations pour l’environnement, mais cela n’arrivera pas non plus étant donné le financement actuel des élections. Alors tant que personne n’ira à l’encontre de cette réalité, la situation restera bloquée, et c’est pour sortir le gouvernement de cette impasse que Lessig agit aujourd’hui.

  • Barack Obama : le coupable de cette situation de crise ?

Lessig se dit avoir été heureux de l’élection d’Obama en 2008, notamment parce que le problème d’argent au sein du gouvernement était un problème qu’il s’était engagé à régler pendant sa campagne. Mais comme souvent les promesses ont vite disparu et le problème n’a pas été mis sur table. Rien de surprenant cependant, le Congrès n’étant pas dans l’optique de faire quoique ce soit à ce sujet.

C’est pourquoi Lessig s’attache à créer un leadership permettant au président d’instaurer des nouvelles conditions et d’avoir le pouvoir de dire : « C’est le moment d’en finir avec l’influence néfaste de l’argent à Washington, ou du moins d’essayer de participer à la lutte contre la corruption au sein du gouvernement ».

Le problème est présent depuis le début de la république. Tous les 100 ans, dans les moments difficiles, la république doit être réajustée, repensée. Et c’est à ce point de réajustement que Washington est arrivé.

Partager

À propos de l’auteur

“Diplômée d’un bachelor Audencia à Nantes, j’ai eu l’occasion de travailler dans l’export et le marketing avant de me découvrir un réel intérêt pour le monde créatif et l’entrepreneuriat. C’est après avoir financé un projet via une plateforme de crowdfunding que j’ai décidé d’étudier de plus près ce nouveau phénomène qui va révolutionner l’économie !”

Répondre