[POLÉMIQUE] Le financement participatif pour payer ses factures ?

0

crowdfunding uber

 

Le financement participatif permet de lever des fonds pour à peu près n’importe quelle raison, on peut donc facilement être tenté de lancer sa propre campagne, simplement pour pouvoir payer ses factures.

C’est ce qu’a fait Gabrielle Wathen, une jeune américaine de 26 ans à qui il est arrivé une petite mésaventure. Lors de sa soirée d’Halloween un petit peu arrosée, elle décide de prendre un taxi avec Uber. Le lendemain, elle se réveille avec une facture d’un montant totalement inattendu de 362,57 $. En effet, les tarifs d’Uber ne sont pas fixes, ils varient en fonction de l’heure, et lors d’une nuit d’Halloween aux Etats-Unis, trois heures du matin, c’est une heure de pointe !

Pour payer cette facture Gabrielle a donc lancé une campagne de financement participatif sur GoFundMe, expliquant qu’elle cumulait plusieurs emplois,  et que c’était le jour de son anniversaire mais aussi de son loyer. Une position inconfortable en somme. Mais ce qui est plus inconfortable c’est les réactions indignées qu’a suscité cette campagne. Malgré le fait que le montant demandé ait été allègrement dépassé, atteignant 593 $, de nombreuses personnes ont trouvé scandaleux et ridicule d’être si naïf, mais surtout d’accepter de donner, et donc, de cautionner cette naïveté.

Alors, un manque d’informations d’Uber, une jeune fille trop naïve ou un manque d’encadrement du financement participatif ?

Partager

À propos de l’auteur

Après une licence d’économie à la Sorbonne j’ai décidé de me lancer dans le journalisme. Passionné par les nouvelles technologies et après une première expérience dans un journal national, j’ai vu dans le financement participatif un moyen de concrétiser n’importe quelle bonne idée, même la plus farfelue et l’occasion de populariser l’innovation.

Répondre