Mode et crowdfunding : l’accord parfait ?

0

En l’espace de cinq ans, le crowdfunding s’est imposé en France comme l’une des solutions les plus porteuses dans le financement de projets innovants en tout genre. Après une explosion dans la musique ou encore l’audiovisuel, d’autres secteurs ont depuis profité de la notoriété croissante de ce système basé sur le principe de l’économie collaborative. Si certains secteurs sont plus représentés parmi la somme des projets lancés via le crowdfunding, de nouveaux secteurs s’imposent peu à peu comme un incontournable dans le financement participatif, et la mode ne fait pas exception !

La mode et le crowdfunding

Depuis quelques années, le secteur de la mode s’ouvre progressivement au crowdfunding et aux possibilités qu’il offre aux jeunes créateurs de demain. Une mode 100% participative ? Nous n’y sommes pas encore, mais on peut néanmoins espérer une révolution du modèle en place tant les projets mode ne cessent de fleurir sur les plateformes de crowdfunding – spécialisées ou non. Mais justement, parlons un peu de la mode et de sa place dans le monde du financement participatif : quels sont les spécificités d’un projet mode ? Et en quoi le crowdfunding présente un intérêt pour le milieu ?

Vous êtes un jeune créateur de mode fraîchement diplômé sur le point d’achever votre période de stage au sein d’une maison de mode ou d’une marque déjà bien installée. Vous êtes ambitieux et rêvez de développer votre propre marque, vos propres créations. En vous démenant comme un fou, vous arrivez au bout d’une longue série de paperasse administrative pour créer les statuts de votre société, déposer votre marque et ainsi instituer officiellement votre marque. Vous êtes prêt à démarrer l’aventure, mais reste à trouver une solution pour le financement de vos premiers modèles.

Votre réputation et celle de votre marque étant encore à faire, il vous faut être certain que vos créations plairont et susciteront un intérêt auprès des amateurs de mode. C’est précisément là qu’intervient le crowdfunding : il vous permet de vous constituer un capital de départ, pour la création de vos premiers modèles et/ou la constitution d’un apport pour une demande de prêt bancaire. Il se présente comme une solution alternative, une solution idéale pour tester votre communauté naissante et vous assurer un retour sur votre projet. Vous en doutez ? Et bien suivez l’explication…

Mode et Crowdfunding

Avant même de vous poser la question de la plateforme à choisir, prenez le temps de bien préparer votre projet. Cela suppose plusieurs choses : la construction d’une présentation détaillée (explication du projet et de vos influences, présentation de votre marque et de vous-même, détail du budget pour lequel vous sollicitez votre communauté ou encore le détail des contreparties exclusives que vous allez proposer). Jusqu’ici, rien de bien différent de n’importe quel projet faisant appel au crowdfunding, néanmoins quelques spécificités liées à la mode sont à prendre en compte.

Pour vous assurer le meilleur des projets mode qui soit, veillez à soigner l’apparence et donc les visuels que vous ferez figurer sur votre présentation. Dans la mode plus que dans d’autres milieux, le visuel est primordial et compte pour beaucoup dans l’intérêt que l’on porte à une marque. C’est pourquoi il est impératif que vous ayez une identité graphique qui vous soit propre ; elle se doit d’être la plus originale possible, la plus attrayante mais aussi la plus percutante qui soit ! De même, prenez le temps pour faire shooter vos créations dans de bonnes conditions, sans pour autant faire appel à des professionnels hors de prix, sollicitez l’aide d’un bon photographe (même amateur) et d’un bon appareil photo reflex pour produire une série de clichés de qualité. Attention aux photos floues, aux vêtements négligemment présentés sur un simple cintre ou encore les photos trop clichés. C’est loin d’être très attrayant !

L’autre aspect essentiel d’un projet mode réside dans la somme définie lors du lancement. Il est impératif que vous chiffriez au mieux l’ensemble du budget pour lequel vous sollicitez votre communauté. Vous devez prendre en compte les spécificités de la création textile dans le calcul de cette somme : les mètres de tissus nécessaires pour la réalisation de la collection, les coûts d’achat des tissus et autres matières premières, les coûts liés à la fabrication des premiers modèles ou encore le coût lié à la production des contreparties, la main d’œuvre et les frais d’envoi aux contributeurs.

Qui dit crowdfunding dit contreparties ! C’est là le point le plus délicat d’un projet mode. Que proposer en échange des contreparties reçues ? Dans la mode, les contreparties coulent de source : rien de mieux que des exemplaires de vos créations ! Ces contributions sont la clé du succès de votre projet et impliquent  votre communauté par un retour sur « investissement » concret. Attention, loin de nous l’idée de vous faire dilapider votre stock, ni de vous ruiner dans la création de contreparties, il est simplement important de proposer des contenus exclusifs en lien avec votre marque, ces derniers ayant également pour but de fidéliser vos contributeurs. Ils seront vos meilleurs ambassadeurs et assureront une bonne part de votre communication en portant vos créations !

Vous l’aurez compris, le crowdfunding constitue un coup de pouce innovant pour les jeunes créateurs de mode : c’est à la fois un mode de financement pour les premières créations, mais c’est aussi et surtout un outil « participatif » de communication pour une marque en cours de création / de développement !

La mode se réinvente chaque jour alors pourquoi ne pas la réinventer à travers son mode de financement ? Innovez, la mode participative sera la mode de demain…

Partager

À propos de l’auteur

« Après une expérience dans la recherche et un Master 2 en gestion de projets culturels, mon chemin a croisé celui d’une chouette spécialisée dans le crowdfunding – et c’est elle qui m’a tout appris sur le sujet ! Gros consommateur culturel, geek en devenir, et amateur de fashion police à mes heures perdues, me voilà Chef de Projet chez Myfashionline.com – site Internet de crowdfunding en cours de lancement et spécialisé dans la mode. J’ambitionne de devenir le Anna Wintour du crowdfunding de la mode ! »

Répondre