KillStarter: quand le crowdfunding tue la planète

2

Killstarter crowdfunding

Dernier coup de communication de l’organisation GreenPeace avec la parodie de la plateforme de crowdfunding KickStart.

Dès l’introduction, Killstarter se dévoile:

« Parce que la Terre foisonne de trésors, nous promouvons des entrepreneurs innovants qui n’hésitent pas à repousser les limites pour mieux exploiter la Nature et s’assurer croissance et prospérité. »

Très bien réalisée et parfaitement exécutée, la fausse plateforme KillStarter a le mérite de faire vrai. Seules les thèmes des projets de levées de fonds présentés trahissent l’illusion. Pour ne citer que quelques exemples, voici que l’on peut trouver sur le site:

Foodflix, un projet de poulets génétiquement modifiés à 6 pattes, pour plus de cuisses et de rendement.

Black Gold Company nous propose de faire fondre la totalité de la banquise à l’aide d’une lentille géante et des rayons du soleil, dans le but d’avoir accès à des réserves d’énergies fossiles. Une façon écologique et gratuite de se faire de l’argent.

D’autre projets comme la déforestation à l’acide pour une urbanisation plus simple et efficace ou encore la création d’un chalut ultra performant pour réduire la pénibilité du travail des marins sont disponibles sur le site.

L’illusion se termine lorsque au bout de quelques secondes Killstarter se brouille et laisse apparaitre les messages et slogan de Greenpeace tout en proposant aux internautes de contribuer à l’organisation, comme le ferait une vraie plateforme de crowdfunding.

On ne connait pas vraiment les raisons de l’utilisation de la plateforme américaine pour dénoncer tous les maux de la planètes. Rue89 s’avance en disant qu’il s’agirait d’une critique de certains projets proposés sur KickStarter comme les lacets bleus made in America ou encore l’ordinateur à monter soi même.
Délires de surconsommation et innovations parfois loufoques, Greenpeace met ici le doigt sur un point sensible du crowdfunding en dénonçant les dérives possibles dans la réalisation de certains projets.

Partager

À propos de l’auteur

“En Master 2 à l’école Sup de Pub à Paris, je suis curieux et m’intéresse à tout. L’univers du Crowdfunding est fascinant et son actuelle phase de développement en fait un domaine où il fait bon travailler. Véritable accro à internet, je suis toujours à la recherche de nouvelles façons de communiquer, créer et interagir.”

2 commentaires

  1. Pingback: [INSOLITE] Une nouvelle plateforme parodique dénonce le crowdfunding -

Répondre