Jeux paralympiques et crowdfunding : un rêve compatible

0

Sonia Heckel, une jeune nancéienne de 27 ans vient de démarrer une campagne de crowdfunding dans l’espoir de représenter la France de jeux paralympiques de Tokyo en 2020

imgsoniaHeckel

Des rêves plein la tête et beaucoup d’espoir : c’est ce qu’il a fallut à cette jeune femme, plusieurs fois championne de France handisport, pour se lancer dans une campagne de financement participatif sportive et engagée.

Dans le but de representer la France aux épreuves de Boccia, une discipline très proche de la pétanque que Sonia pratique depuis plus de 10 ans, elle souhaite récolter la somme de 4100 euros en ligne sur la plateforme nommée LePotCommun et habituellement utilisée pour organiser des soirées ou évènements.

Pour Sonia, qui est atteinte d’une myopathie, une maladie génétique qui empêche les muscles de se régénérer et se déplace en fauteuil roulant électrique, cette campagne est déterminante étant donné que les fonds serviront à l’achat d’une rampe de lancement. Fabriquée et expédiée depuis la Corée, cet accessoire est beaucoup trop onéreux et fragile pour qu’elle ne puisse le financer seule et il lui permettra de lancer ses boules durant les jeux paralympiques de Tokyo en 2020.

Pour le moment, seuls 325 euros ont été récoltés de la main de 7 investisseurs différents mais la jeune athlète ne compte pas en rester là.

Partager

À propos de l’auteur

Répondre