[INTERNATIONAL] L’investissement participatif bientôt autorisé aux États-Unis

1

Dollars et crowdfunding

Le gendarme boursier américain (SEC) a adopté vendredi de nouvelles règles permettant aux crowdfunders d’acheter des actions dans des startups non cotées via les plateformes de crowdfunding.

Les nouvelles règles votées à trois voix contre une par la SEC vont permettre d’encadrer l’ouverture de la vente d’actions dans les startups, ce qui donne accès à une participation dans le capital, comme le font déjà, à plus grande échelle, les investisseurs institutionnels spécialisés dans le capital-risque. Désormais, les jeunes entreprises américaines pourront lever jusqu’à un million de dollars par an en échange d’actions, via des plateformes de financement participatif enregistrées auprès de la SEC.

Ces nouvelles règles devraient entrer en vigueur l’année prochaine aux États-Unis. L’investissement participatif est déjà autorisé en France et régulé depuis le décret entré en vigueur le 1er octobre 2014.

Partager

À propos de l’auteur

Un commentaire

  1. Pingback: [PLATEFORME] Seedrs prépare son implantation aux États-Unis -

Répondre