[INTERVIEW] Frédéric Lévy Morelle – « Nous sommes aujourd’hui la première plateforme de crowdlending transfrontalière »

0

Frédéric Lévy Morelle, fondateur crowdfunding

Frédéric Lévy Morelle a développé une expertise en capital à risque en tant qu’Investment Manager dans les fonds d’investissement Sherpa Invest et Théodorus. Il a également travaillé au sein d’un cabinet de corporate finance avant de fonder Look&Fin en 2012. 

GMCF : Présentez-nous le concept de Look&Fin…

Frédéric Lévy Morelle : Look&Fin a été lancée en juin 2012 en partant d’un double constat: les PME rencontraient des difficultés de plus en plus importantes à trouver des financements auprès des sources traditionnelles et les particuliers souhaitaient diversifier leur épargne en investissant dans l’économie réelle. Nous avons dès le départ opté pour du financement via des prêts, notre objectif consistant à offrir aux épargnants un nouvel instrument afin de placer leur épargne à des taux très rémunérateurs tout en offrant des remboursements réguliers.

GMCF : Comment s’est passé le fait d’être la 1ère plateforme de prêt en Belgique ?

Frédéric Lévy Morelle : A cette époque le crowdlending était très peu développé en Europe, voire inexistant.  Les 18 premiers mois d’activité ont essentiellement permis d’expliquer notre offre tant aux candidats prêteurs qu’aux candidats emprunteurs. En 2014 nous avons permis à une dizaine de PME belges de se financer à concurrence d’un montant de l’ordre de 1,3 millions d’euros. Le rythme de levée de fonds se situe actuellement aux alentours de 500.000 euros par mois. Nous sommes aujourd’hui la première plateforme de crowdlending transfrontalière.

Look&Fin, plateforme crowdfunding

GMCF : À quels obstacles juridiques avez-vous fait face ?

Frédéric Lévy Morelle : Nous nous sommes très rapidement confronté aux complexités du cadre régulatoire. Nos discussions avec la FSMA (le régulateur belge) ont duré plus d’un an avant que cette dernière ne valide le lancement de notre plateforme. La Belgique ne connaît pas de Monopole Bancaire tel que celui qui existe en France. Par contre la réglementation belge rend particulièrement contraignantes les levées de fonds supérieures à 100.000 euros par emprunteur. Look&Fin est ainsi la seule plateforme belge à financer des PME pour des montants supérieurs à 100.000€ sans limiter le montant prêté par souscripteur.

GMCF : Quel est votre projet du moment ?

Frédéric Lévy Morelle : Nous avons comme objectif de lever entre 5 et 10 millions d’euros d’ici la fin de l’année pour des PME françaises et belges.

GMCF : Quels sont vos projets d’avenir ?

Frédéric Lévy Morelle : Notre principal objectif consiste à développer une offre globale, voire européenne à moyen terme. Donner l’opportunité aux français de prêter à des PME belges et vice versa nous permet d’amorcer cette tendance.  Nous observons d’ailleurs une demande qui va dans ce sens; la première PME française proposée sur Look&Fin (VOIP Telecom) a ainsi récolté près de 100.000 euros en mois de 6 heures auprès de prêteurs majoritairement belges.

Partager

À propos de l’auteur

Passionnée de journalisme depuis toujours, c’est après une licence en information et communication que mon avenir s’est confirmé : je veux écrire. Après une expérience en tant que rédactrice pour une chaîne télévisée publique française, Good Morning Crowdfunding a donc été pour moi l’opportunité de découvrir l’univers des startups, tout en continuant à être du côté de la rédaction.

Répondre