[INTERNATIONAL] Le financement participatif de la liberté d’expression

0

statue julian assange

 

Il y a un projet qui fait la polémique en ce moment sur Kickstarter. Son nom est « Anything to say ? ».

Julian Assange, fondateur de Wikileaks, Edward Snowden et Bradley Manning condamnés pour trahison aux Etats-Unis, sont trois personnages emblématiques du 21 em siècle. En révélant des informations extrêmement compromettantes sur les services de renseignement américains, entre autre.

Un artiste italien a décidé de créer une sculpture à échelle humaine des ces trois personnes, debout, chacun sur une chaise, à côté d’une quatrième chaise vide. Pour cela il a donc lancé sa campagne sur le site de financement participatif Kickstarter avec un objectif de 100 000 £. Julian Assange, réfugié dans l’ambassade d’Equateur de Londres depuis deux ans n’a pas manqué de relayer l’information. Cette sculpture n’est, d’après son auteur, pas un hommage aux individus, mais au courage et à la liberté d’expression.

Partager

À propos de l’auteur

Après une licence d’économie à la Sorbonne j’ai décidé de me lancer dans le journalisme. Passionné par les nouvelles technologies et après une première expérience dans un journal national, j’ai vu dans le financement participatif un moyen de concrétiser n’importe quelle bonne idée, même la plus farfelue et l’occasion de populariser l’innovation.

Répondre