[INSOLITE] Liberland, la 1ère République presque entièrement crowdfunded

0

Avez-vous déjà entendu parlé de Liberland ? Non ? Et bien, nous non plus, et cette histoire ne nous a pas laissé indifférents. C’est pour cela que nous avons décidé de la partager avec vous.

Liberland, territoire crowdfunding

La République libre de Liberland, c’est un réel État souverain d’une superficie de 7 km carrés, à peine plus grand que Monaco. Pour être plus exact, lors de la division de l’ex-Yougoslavie entre la Croatie et la Serbie, cette parcelle de terre a été oubliée : Liberland se l’est approprié. Sa particularité ? Liberland fonctionnera en grande partie grâce au crowdfunding.

Fondé le 13 Avril 2015 par 3 amis, Liberland, également appelé Gornja Siga, est une nation indépendante qui n’est pas officiellement reconnue par les gouvernements ou organisations du monde. Des ambassades du pays ont tout de même été implantées un peu partout dans le monde, comme cela est le cas en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis, ou encore en République Tchèque. Plus d’une centaine d’autres ambassades devraient être implantées d’ici la fin de l’année.

Liberland, état crowdfunding

Niveau politique, le territoire dispose même d’un Président. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de Jedlicka, un membre du Czech Republic’s Conservative Party of Free Citizens, le Parti Conservateur de la République Tchèque. Ce Président de 31 ans a été élu par les fondateurs de Liberland, en raison d’un trop gros taux d’abstention lors des élections en ligne. Une première rédaction de la Constitution a été mise en ligne sur le site de Liberland.

Ok, mais revenons à la particularité de Liberland. Liberland, inspiré par Monaco, Hong Kong, ou encore Singapour, a été fondé dans le but de créer un nouveau genre de paradis fiscal. Ainsi est née cette République sans taxe, et où les services nationaux seront mis en place par des entreprises privées ou pas des campagnes de crowdfunding. Le pays lui-même a créé son propre financement participatif sur son site internet, et à d’ores et déjà réussi à recueillir plus de $45 000, en monnaie réelle ainsi qu’en Bitcoin. Ces premiers euros ont servi à payer notamment les bureaux du gouvernement à Prague et en Serbie. L’État souhaite en fait dire stop aux impôts inefficaces et contraignants, et lutter contre l’endettement. Il souhaite donc se baser sur un système de crypto-monnaie, bien que toutes les autres monnaies seront autorisées.

Liberland, futur crowdfunding

Pour l’instant personne ne vit à Liberland. Seule l’ONG serbe Liberland Settlement Association (LSA) est active depuis la Serbie et fait en sorte que le pays soit reconnu de tous. Cette association est financée par Liberland Settlement Corp. (LSC), un groupe d’investisseurs libres basé en Suisse qui possède également une créance sur 80 000 mètres carrés de Liberland. Si l’État souverain se fait reconnaitre, il pourra accueillir entre 30 000 et 40 000 « Liberlandiens », et déjà 400 000 demandes de citoyenneté ont été enregistrées…!

Partager

À propos de l’auteur

Passionnée de journalisme depuis toujours, c’est après une licence en information et communication que mon avenir s’est confirmé : je veux écrire. Après une expérience en tant que rédactrice pour une chaîne télévisée publique française, Good Morning Crowdfunding a donc été pour moi l’opportunité de découvrir l’univers des startups, tout en continuant à être du côté de la rédaction.

Répondre