[INFOGRAPHIE] Comprendre le crowdfunding en 3 minutes avec l’Observatoire Alptis

2

Infographie crowdfunding 1

Le crowdfunding, ou financement participatif, se traduit par financement par la foule. C’est un moyen de récolter des fonds pour les entreprises et les particuliers en recherche de financement pour réaliser un projet ou développer leur activité par exemple. Le public donne de l’argent via des plateformes sur internet pendant une durée limitée déterminée par le porteur de projet.

Le don : Généralement utilisé par les associations et les particuliers pour financer des projets. Les particuliers et les entreprises donnent de l’argent sans rien attendre en retour.

La contrepartie non-monétaire : C’est ce que l’on retrouve chez les plateformes les plus connues du grand public telles que Ulule, KissKissBankBank, MyMajorCompany ou encore Kickstarter. Les gens donnent de l’argent en échange d’une contrepartie. Il peut s’agir de pré-commandes du produit ou du service : on finance le projet pour qu’il existe. Mais il peut aussi s’agir d’un cadeau en lien avec le projet : un tee-shirt aux couleurs de la marque, des photos du projet…

L’investissement en capital ou equity : On investit dans un projet en échange de parts dans l’entreprise.

Le co-investissement en immobilier : Ce type de financement participatif est souvent proposé sous forme d’emprunt obligataire remboursable à terme et consiste en un apport de fonds complémentaires aux banques pour les promoteurs afin de financer leurs projets. Il peut s’agir de logements neufs ou anciens.

Infographie crowdfunding 2

Pour réussir une campagne, il faut que le porteur de projet arrive à mobiliser son premier cercle puis son second cercle s’il veut réussir à toucher celui des inconnus. La mobilisation de son réseau prend du temps mais elle est indispensable à la réussite d’un projet.

Infographie crowdfunding 3

Le financement par la foule ne date pas du XXIème siècle et n’est pas apparu grâce à internet contrairement à ce que l’on pourrait croire. Le modèle économique de l’édition par souscription est apparu dès le XVIème siècle et a notamment été utilisé par l’auteure Jane Austen.

Infographie crowdfunding 4

Le financement participatif ne se développe pas partout au même rythme. Il est très présent en Europe, en Amérique du Nord et en Asie dans des pays comme le Japon ou la Chine. Mais en Afrique, une grande partie de la population n’a pas de carte bancaire ou d’ordinateur. Par compte, ils utilisent internet sur les téléphones et les réseaux sociaux. De nouvelles formes de crowdfunding sont donc étudiées pour s’adapter à la population.

Infographie crowdfunding 5

Le financement participatif bénéficie d’une croissance de 100% par an en France ces dernières années, mais également dans le monde. Les fonds collectés, les projets financés et le nombre de plateformes sont toujours plus importants, et le phénomène touche un public de plus en plus large.

Partager

À propos de l’auteur

2 commentaires

  1. Pingback: Comprendre le crowdfunding en 3 minutes - Liberté et Abondance

Répondre