[ÉTUDE] Quelques chiffres sur le crowdfunding immobilier en France

2

Barometre immobilier

Depuis quelques temps, le crowdfunding immobilier a le vent en poupe. Le principe est le même que pour le financement participatif traditionnel, mais le crowdfunding immobilier concerne les projets… immobiliers bien sûr. Les modes de financement les plus populaires pour ce type de projet sont l’equity-crowdfunding et le prêt.

La plateforme Buildeeg a publié aujourd’hui une étude sur le crowdfunding immobilier en France en 2014. Voilà ce qu’il en ressort.

Le montant total levé pour les neuf projets immobiliers de l’année 2014 est de 5,2 millions d’euros, dont 1,8 pour le seul projet Kalelithos qui a réalisé sa levée de fonds sur la plateforme Anaxago. 60 % des investissements dans des projets immobiliers ont été réalisés sous forme de prêts obligataires, c’est donc, de loin, le mode de financement le plus prisé.

Une seule sortie a été réalisée cette année par la plateforme Lymo. Cependant, la rentabilité moyenne pour l’ensemble des plateformes qui ont participé à l’étude, prêt et equity compris, est de 8,3 %. Un placement intéressant, surtout en sachant qu’aucun emprunt n’a encore fait l’objet d’un défaut de paiement. Attention cependant, malgré cela, le crowdfunding immobilier reste un placement risqué.

 

Partager

À propos de l’auteur

Après une licence d’économie à la Sorbonne j’ai décidé de me lancer dans le journalisme. Passionné par les nouvelles technologies et après une première expérience dans un journal national, j’ai vu dans le financement participatif un moyen de concrétiser n’importe quelle bonne idée, même la plus farfelue et l’occasion de populariser l’innovation.

2 commentaires

  1. Pingback: [COMPRENDRE] Le crowdfunding immobilier, comment ça fonctionne ? -

  2. Pingback: [CHIFFRE] 2,3 milliards d'euros pour le crowdfunding immobilier en 2015 -

Répondre