[CROWDSOURCING] Une nouvelle technique d’enquête statistique

0

atelier premise

Les enquêtes réalisées par les grandes institutions spécialisées suivent un processus très rigide, défini depuis longtemps et censé garantir la fiabilité des indices qui en découlent. Le problème, c’est qu’à l’inverse de ces processus d’enquête, la société change rapidement, et les résultats ne sont pas toujours le reflet exact de la réalité. Premise, une start-up américaine a donc eu l’idée d’utiliser le crowdsourcing pour réaliser des enquêtes de société. Plutôt que d’adresser des questionnaires à un échantillon de personnes, elle laisse ces personnes venir à elle et apporter leurs informations (photographies la plupart du temps) en échange d’une petite rémunération. De sorte que les personnes interrogées deviennent à leur tour des enquêteurs.

Le succès est au rendez-vous, Premise compte la Banque Mondiale et l’ONU parmi ses clients et est présente partout dans le monde. Arrivée avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux, cette technique d’enquête est encore jeune, mais si elle est aussi efficace, elle pourrait bien être adoptée par nos grandes institutions.

Partager

À propos de l’auteur

Après une licence d’économie à la Sorbonne j’ai décidé de me lancer dans le journalisme. Passionné par les nouvelles technologies et après une première expérience dans un journal national, j’ai vu dans le financement participatif un moyen de concrétiser n’importe quelle bonne idée, même la plus farfelue et l’occasion de populariser l’innovation.

Répondre