[CHIFFRES] La Suisse sur la vague du financement participatif

0

3 milliards d’euros collectés en 2014, une progression de 144%… Ce sont bel et bien les chiffres concernant le financement participatif en Europe. La France, l’Allemagne, nous le savons ce sont les stars dans ce domaine là. Plus discrète, mais pas moins efficace, la Suisse ne cesse de voir ces chiffres croitre dans ce secteur. Pour celle-ci, nous parlons d’une croissance de 100% du crowdfunding !

La Suisse et le crowfdunding, CHF

Mais le pays ne s’arrête pas là et souhaite exploiter plus et mieux le financement participatif. Ainsi, lors de la dernière édition d’Actes Industries à Genève, rassemblant des industriels suisses, ce sujet a été approfondi. Bilan suisse des offres de financement participatif mises à la disposition des chefs d’entreprises : des plateformes de prêt comme Lending Club ou Wecan.fund, des plateformes d’equity telles qu’Investiere et C-Crowd.

Même si la Suisse ne fait pas partie des têtes d’affiche, une de ses plateformes est néanmoins présente dans le top 5 des plateformes d’equity en Europe. Il s’agit d’Investiere, plateforme ayant levé au total 11,949,864 € depuis son lancement.

Concernant la place de la Suisse en Europe sur le financement participatif en général, elle n’est plus dans le top 5, mais arrive tout de même en 9ème position avec un marché de 14 millions d’euros en 2014. Certes, quand on sait que la France en a un de 154 millions, on présume que la Suisse est quelques peu en retard… La faute à qui ? En partie à la réglementation qui est très brouillon dans ce pays. En effet, les campagnes de crowdfunding sont vérifiées au cas par cas avant d’être validées, il n’y a pas de règles qui régissent chacun des modèles de financement participatif.

Néanmoins, concernant les seuils à ne pas dépasser selon les plateformes, les différences avec ses voisins européens sont moindres. En Suisse, il faut savoir qu’une campagne de don ne doit pas excéder 50 000 CHF (soit environ 48 100€), celles de prêt 500 000 CHF (soit environ 481 000€), et celles d’equity 1 million de CHF (soit environ 963 000€).

Parmi les levées de fonds, un record est notable : celui d’Eric Emery, Président de l’Association des Boulangers-confiseurs de Genève. Eric a réussi à lever 1, 25 million de CHF (soit environ 1,20 million d’euros) auprès de plus de 70 prêteurs pour le déménagement de son établissement.

Alors, la Suisse sur le podium européen, on y croit !

Partager

À propos de l’auteur

Passionnée de journalisme depuis toujours, c’est après une licence en information et communication que mon avenir s’est confirmé : je veux écrire. Après une expérience en tant que rédactrice pour une chaîne télévisée publique française, Good Morning Crowdfunding a donc été pour moi l’opportunité de découvrir l’univers des startups, tout en continuant à être du côté de la rédaction.

Répondre