[Conseil de la semaine] #4 : un début de campagne de crowdfunding tonitruant ?

0

Chaque semaine retrouvez un conseil pour réussir votre campagne de crowdfunding.

Conseil crowdfunding

4# Au début de ta campagne de crowdfunding, tu te donneras ! 

Dans ce conseil 4# je vais vous expliquer pourquoi il est essentiel de réunir un maximum de fonds dans les 48 premières heures.

 

Pourquoi ?

 

–       Plus votre jauge de dons se remplit rapidement plus vous aurez des dons de personnes extérieures à votre réseau

–       Le fait que votre jauge de dons soit au moins à 50% est un bon indicateur pour les internautes sur la viabilité de votre projet

–       Tu mettrais un billet sur un projet qui a reçu 1% de la somme demandée ? J’espère que non !

–       Tous les efforts que vous fournirez dans les 48 premières heures sont essentiels pour la bonne conduite de votre campagne de crowdfunding

–       Tout ce qui est pris n’est plus à prendre 😉

 

Comment faire pour bien démarrer sa campagne de crowdfunding ?

 

  • Premièrement : Les promesses de dons !

Je vous en parlais dans le conseil de la semaine #2, les promesses de dons sont essentielles pour bien démarrer votre campagne de crowdfunding.

Anticipez le début de votre campagne et insistez auprès de vos proches qu’il est essentiel pour vous qu’ils contribuent le premier jour de votre campagne (tous les coups sont permis pour être convaincant).

Si on se fie aux études, entre 40 et 60% des sommes récoltées sont issues du réseau direct et indirect du porteur de projet. Vous serez donc susceptibles d’atteindre la moitié de votre objectif dans les 48 premières heures.

 

  • Deuxièmement : Contribuez vous-même !

Cela peut paraître assez fou, mais l’un des conseils que j’ai l’habitude de donner aux porteurs de projet c’est d’investir dans sa propre campagne de crowdfunding.

Attention je ne parle pas de sommes astronomiques, mais si vous contribuez à hauteur d’1% maximum de la somme demandée cela permettra de faire décoller votre jauge.

Vous n’avez rien à perdre, si la somme totale n’est pas atteinte vous serez remboursés. C’est également un moyen de montrer à vos proches que vous croyez en votre projet et qu’ils peuvent vous faire confiance.

C’est une manière déguisée de partager les risques, même si ce n’est pas comme si vous faisiez de la chute libre sans parachute.

 

  • Troisièmement : Ne vous reposez pas sur vos lauriers !

Ce n’est pas parce que vous avez reçu une grande partie de la somme demandée que c’est gagné. Vous devez continuer à alimenter la page de votre projet jusqu’à la fin de votre campagne. Cela vous assure de récolter la totalité de la somme mais également de la dépasser (c’est à ce moment que cela devient interessant).

Inversement, ce n’est pas parce que vous avez réunis moins de 40% de la somme totale dans les 48 premières heures que vous n’atteindrez pas votre objectif.

Accrochez-vous, relancez vos amis pour qu’ils communiquent sur votre projet et demandez une avance sur votre chèque de Noël.

 

Pour retrouvez tous les autres conseils -> ici.

À LA SEMAINE PROCHAINE !!!

Partager

À propos de l’auteur

“Après un master II entrepreneuriat, c’est en travaillant sur le financement des startups que j’ai découvert le crowdfunding. Passionné par la nouveauté et le web j’ai co-créé Good Morning Crowdfunding pour faire connaître ce marché."

Répondre