Youtube et le Crowdfunding : la relation se concrétise

1

Comme précisé il y a un mois sur Good Morning Crowdfunding, Youtube prévoit de se lancer sur le marché du financement participatif. L’annonce récente de la directrice de Youtube, Susan Wojcicki, a permis d’en découvrir d’avantage quant aux nouvelles fonctionnalités prévues. Une option Crowdfunding sera bel et bien proposée et offrira la possibilité aux internautes de financer directement leurs auteurs de vidéos préférés.

Youtube annonce son option crowdfunding

Le concept

Youtube projette de mettre en place une cagnotte pour chaque auteur de vidéos, les « Youtubers« . Leurs fans pourront ainsi contribuer financièrement au développement de leurs projets. Chaque internaute aura la possibilité de verser entre 1 et 500$ à son Youtuber favori et ce, sans passer par une plateforme de crowdfunding intermédiaire. Une façon pour Youtube d’offrir aux Youtubers une forme de revenus autre que celle engendrée par la publicité, très peu d’entre eux vivant effectivement du fait de leur seule activité sur Youtube.

L’intérêt pour Youtube ? Encourager les créateurs de vidéos à privilégier leur plateforme. Certains d’entre eux étant suivis par des dizaines de milliers, voire des millions d’internautes, Youtube a parfaitement conscience de l’importance de leur influence. Par le biais de sa nouvelle option, Youtube communique ainsi à ses principaux contributeurs -et atouts- son souhait de les conserver.

La fonctionnalité crowdfunding représentera également une manière d’inciter les Youtubers à développer leur nombre de vues sur la toile pour développer leurs revenus, ce qui contribuera forcément à promouvoir Youtube.

La différence avec les plateformes de crowdfunding ?

Avec la future option de financement participatif, il n’y aura pas de date limite ni de pallier à franchir. Ce qui nous amène à l’idée de « projet » à proprement parler : sa signification sera forcément différente que celle entendue par les autres plateformes.

En effet, pour un Youtuber, la mise à disposition d’une cagnotte lui permettra de poursuivre et développer son activité. Il n’y aura pas de but précis à atteindre si ce n’est de faire perdurer son activité.

En revanche, pour celui ou celle qui va déposer un projet via les plateformes de crowdfunding dites « classiques », de sa campagne dépendra la concrétisation du projet. Les enjeux sont différents.

 

En se lançant dans la finance participative, Youtube envoie un message fort et marque sa volonté de développer et diversifier son activité. Cependant, la nouvelle option ne semble pas encore pourvue de limites précises et les risques paraissent nombreux quant à sa future utilisation. Peut-on imaginer n’importe quel contenu vidéo sur le web financé par les internautes? Réponse dans les prochains mois. Youtube n’a pas encore tout révélé.

Partager

À propos de l’auteur

“Après une licence de droit et quelques petits voyages autour du monde, je me suis réorienté vers le journalisme pour pouvoir me concentrer sur l’écriture. Au terme de mes études, j’ai alors rejoint l’équipe de Good Morning Crowdfunding, séduit par les valeurs véhiculées par le financement participatif, à savoir la rencontre, la solidarité et le partage.”

Un commentaire

  1. Pingback: [NOUVEAUTÉ] Youtube lance son service de crowdfunding dans 4 pays |

Répondre