[TENDANCE] La « qualité de vie au travail » est de plus en plus importante

1

Blue House

Les habitudes de travail changent. Finis les costumes cravates et les tailleurs noirs ou gris de rigueur, l’air sévère, les bureaux glauques et les machines au café imbuvables. Les startups, les entreprises comme Google, mais aussi le crowdfunding font changer les choses.

Le bien-être, la bonne ambiance, les cadres agréables, les temps de pause et le bonheur du salarié en entreprises sont les nouveaux mots d’ordre d’un travail réussi. Ces belles idées en ont séduit plus d’un, et on voit fleurir de plus en plus de bureaux partagés, d’espaces de travail avec Wi-Fi et café illimités, dans des endroits de plus en plus insolites. Les jeunes entreprises et entrepreneurs peuvent ainsi se rencontrer, échanger, partager des conseils.

C’est dans cet esprit qu’est n’est l’idée de la Blue House. Cette maison est un genre de camps de vacances dédié aux startups afin de faire le plein de créativité, de travailler tous ensemble dans une ambiance relaxante et dans la bonne humeur.

Basée au Maroc, la résidence accueille plusieurs startups en même temps pendant dix jours pour leur permettre de travailler, échanger, s’entraider, partager ses bons plans, ses astuces, mais aussi de pratiquer des loisirs ensemble afin de resserrer les liens au sein des équipes, d’apprendre à se connaître dans un cadre différent, et donc de toujours améliorer l’ambiance de travail.

Le slogan de la Blue House parle de lui-même : « Don’t you wish sometimes that you could forget about commuting, house-cleaning, and the distractions of the big city to just focus on your projects? Imagine if you had somewhere sunny and relaxing to eat healthy food, go surfing, practice yoga and decompress with exceptional people?« 

Et quoi de plus évident que de lancer ce projet sur une plateforme de crowdfunding ? C’est donc sur la plateforme Indiegogo que le projet a été lancé.

Cette démarche montre un véritable changement des mentalités et des comportements dans l’approche du travail. Le lieu de travail ne doit plus être un endroit où l’on va à reculons, où le patron est le méchant gardien de prison que tout le monde craint et où la morosité est de mise.

De plus, en France la prime et l’augmentation annuelle étaient avant basées sur les résultats, le rendement de l’employé. Cette tendance est en train de changer pour privilégier l’attitude, le comportement avec les autres salariés et la manière dont les résultats ont été obtenus avec les clients et l’équipe de travail. La note de conduite compte de 10 à 30% selon les entreprises dans les évaluations et les entreprises qui pratiquent la culture du remerciement auprès de ses salariés ont un taux de départ 30% inférieur aux autres entreprises.

Partager

À propos de l’auteur

Un commentaire

Répondre