[INNOVATION] Isidore, créateur de meubles design éco-sympathiques

0

Isidore

 

Isidore est né de la rencontre entre Didier Cordon, designer de talent et Jacques-Alexandre Habif, entrepreneur. L’ambition de ces deux hommes était de créer une ligne de mobilier en accord avec les besoins des consommateurs, mais également avec les besoins environnementaux actuels. Les matériaux sont donc choisis avec soin, et le mode de production et de distribution entre dans une logique éco-sympathique. C’est-à-dire que les meubles sont produits et distribués localement.

Actuellement, Isidore a créé trois collections de meubles designs. La première, le 8, est une collection de meubles outdoor. Un fauteuil d’abord, se bascule pour se transformer en bain de soleil. Une table basse ensuite, avec des panneaux coulissants qui lui permettent d’agrandir sa surface avec style.

La seconde, le 4, constitue la gamme indoor d’Isidore avec, encore une fois sa table basse et son fauteuil, qui grâce à leurs matériaux cuir et chêne, permettent d’avoir des produits de grande qualité dans la maison.

Enfin, le dernier né d’Isidore, c’est le 2. Une gamme de produits en plexiglass entièrement démontables et remontables facilement. Grâce à un système de fixation avec des élastiques, il faut moins de trois minutes pour monter n’importe lequel de ces meubles !

Vous avez peut-être compris, en plus du côté éco-sympathique, ce qui relie ces trois collections, c’est le caractère modulable des meubles. En effet, ils ont tous plusieurs fonctions, et sont adaptables à l’envie en un tour de main ! Isidore a d’ailleurs reçu en 2013 le prix de l’innovation et du fil vert au salon Maison et Objets en 2013, et il est probable que l’on voit ses créations sur les quais lors du prochain Paris Plage !

S’inscrivant une fois de plus dans la modernité, Isidore a choisi une plateforme d’equity-crowdfunding pour sa levée de fonds ! En effet, une collecte de 150 000 € a été lancée récemment sur la plateforme Sowefund. Cette somme doit permettre d’acheter de nouveaux outils pour lancer les prochaines collections, de financer le prochain plan marketing et de structurer l’équipe commerciale ainsi que de financer le fond de roulement nécessaire à la croissance de l’entreprise.

Partager

À propos de l’auteur

Après une licence d’économie à la Sorbonne j’ai décidé de me lancer dans le journalisme. Passionné par les nouvelles technologies et après une première expérience dans un journal national, j’ai vu dans le financement participatif un moyen de concrétiser n’importe quelle bonne idée, même la plus farfelue et l’occasion de populariser l’innovation.

Répondre