[FRAUDE] Les autorités chinoises réagissent et sauvent des milliards

0

Les organismes financiers de Pékin utilisent désormais le Big Data afin de diminuer les fraudes et c’est avec une plateforme de « pré-alerte » qu’ils sont parvenus à trouver les entreprises présentent sur les diverses plateformes de crowdfunding qui représentaient un risque important.

Fraude et crowdfunding

Li Chonggang, le fournisseur de cette plateforme, a déclaré que la pré-plateforme détecte les datas illégales en analysant notamment les mots clés présents sur la campagne, le profit du projet, la régularité de l’information transmise, le nombre de plaintes, ainsi que sa capacité à bien communiquer. Le détecteur a pour l’instant réussi à « scanner » plus de 470 millions d’articles, 220 millions de messages de forums, 56 millions de messages de chats et 16 milliards de messages Weibo (site chinois de microblogging).

Depuis Janvier 2015, les autorités de Pékin ont ainsi réussi à détecter 51 nouveaux cas de collectes illégales impliquant plus de 475 millions d’euros.

Partager

À propos de l’auteur

Passionnée de journalisme depuis toujours, c’est après une licence en information et communication que mon avenir s’est confirmé : je veux écrire. Après une expérience en tant que rédactrice pour une chaîne télévisée publique française, Good Morning Crowdfunding a donc été pour moi l’opportunité de découvrir l’univers des startups, tout en continuant à être du côté de la rédaction.

Répondre