[EXCLU VIDEO] Premier discours d’Arnaud Montebourg sur le Crowdfunding

3

Arnaud Montebourg crowdfunding

« Le rôle des banques est de financer l’économie réelle et si le canal est bouché j’en creuserai d’autres » 

Samedi 17 mai avait lieu la première fête du Crowdfunding organisée par Financement Participatif  France l’association des plateformes de crowdfunding françaises.

Suite au départ de Fleur Pellerin au ministère du tourisme les acteurs du marché, un peu perdus, il faut le dire, s’inquiétaient de voir le dossier tomber aux oubliettes.

« Nous avons les moyens d’enjamber le monopole bancaire »

Il n’en n’est rien, à l’occasion de cet événement le Ministre de l’Économie, du Redressement productif et du Numérique a tenu à rappeler que l’État mettrait tout en œuvre pour apporter un cadre favorable à la profession. Nous avons vu un Arnaud Montebourg convaincant, incisif et déterminé à faire du crowdfunding une place de choix dans le financement de l’économie.

Good Morning Crowdfunding a été le seul à recueillir les propos du Ministre par vidéo.

 

« Le secteur bancaire est devenu bureaucratisé, il est incapable d’avoir la réactivité du crowdfunding »

Voici ce que le Ministre a annoncé :

1 – Présentation de l’ordonnance du financement participatif le 28 mai 2014 en conseil des ministres. Les décrets d’applications seront publiés au mois de juillet 2014

2 – Convocation des secondes Assises de la finance participative en décembre 2014 . Le but est de faire le point sur le développement du secteur. Il sera également question de juger les réglementations de l’été et de les faire évoluer avec « la même réactivité qui caractérise le marché du crowdfunding ».

3 – Le ministère étudie la possibilité de créer un fond d’abondement du prêt et de l’investissement en capital. Ce modèle existe déjà en Grande Bretagne est pourrait être repris par l’État français. Ce fond d’abondement aurait pour but de financer directement des projets en cours de financement sur les plateformes.

4 – Selon M. le Ministre il faut que le crowdfunding se développe sur notre territoire et que les leaders français puissent s’internationaliser rapidement.

« C’est le moment de devenir acteur de notre destin économique »

Partager

À propos de l’auteur

“Après un master II entrepreneuriat, c’est en travaillant sur le financement des startups que j’ai découvert le crowdfunding. Passionné par la nouveauté et le web j’ai co-créé Good Morning Crowdfunding pour faire connaître ce marché."

3 commentaires

  1. Pingback: Le crowdfunding peut-il sauver l'industrie française ? |

  2. Pingback: Arnaud Montebourg : « Nous avons les moyens d’enjamber le monopole bancaire »  | Le blog de l'Iffres

  3. Pingback: Les grandes arnaques du Crowdfunding (2/2) | MakerBizz

Répondre